Abdelhakim Zouita, l’éblouissant phénomène du basketball marocain

Abdelhakim Zouita, l’éblouissant phénomène du basketball marocain

Passionné par le Basketball, Abdelhakim Zouita a joué ses premiers matchs au Lycée Mohammed V. Son talent lui a valu d’intégrer à l’âge de 16 ans le KAC Kénitra, club de sa ville natale. Au bout de 10 ans, il devient l’un des meilleurs joueurs du continent africain.

Abdelhakim Zouita est né à Kénitra  le 12 aôut 1986. À 33 ans il a réalisé une carrière exceptionnelle dans le Basketball.  Après avoir évolué au KAC Kénitra, en 2008 il a été transféré à l’Association de Salé. Club avec lequel, il a brillé de mille feux en remportant plusieurs titres. Talentueux et possédant d’innombrables qualités,  la particularité de Zouita réside dans ses gestes techniques hors pairs. Abdelhakim  est également  un joueur discipliné, sérieux et rigoureux.

Le natif de Kenitra s’est vite fendu dans la formation slaouie. Dans une courte période, il est parvenu à décrocher une place de titulaire. Ses belles prestations lui ont permis d’être convoqué plusieurs fois en sélection marocaine. Au terme d’une expérience de 4 ans avec l’Association Sportive de Salé, Abdelhakim Zouita s’est engagé avec la Renaissance de Berkane pour un an. Durant cette saison il a réussi à terminer avec le club berkani, vice-champion du Maroc. En 2014 il décide de retourner à l’ASS.

Un palmarès lourd de titres

PUBLICITÉ

Avec l’ASS, Abdelhakim Zouita a marché sur l’Afrique.  En 2017, le club slaoui a remporté la Ligue des Champions africaine. Sur le plan national, Zouita a été 6 fois champion du Maroc (2010, 2011, 2014, 2015, 2016, 2017). Il a également remporté 8 fois le titre de la Coupe du trône et un titre du tournoi international de Salé.

Le coup de gueule de Zouita lors des éliminatoires de l’Afro Basket

Alors que la sélection marocaine  disputait les éliminatoires de l’Afro Basket en 2018, Abdelhakim Zouita  a fait part de son mécontentement des mauvaises préparations de l’équipe nationale. Le meneur de l’ASS a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux. « Avant le championnat arabe on avait 2 jours pour se préparer, Presque le même cas, avant les éliminatoires de la Coupe d’Afrique, 6 jours de préparation. J’espère que ça va changer sinon je ne peux pas continuer  comme ça » a-t-il écrit.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :