Alain Robert escalade la Tour Gloriès en référence au...Coronavirus

Alain Robert escalade la Tour Gloriès en référence au...Coronavirus

Le grimpeur français, Alain Robert, a escaladé ce mercredi à Barcelone la Tour Gloriès pour transmettre un message sur le Coronavirus.

Le Spiderman français a encore frappé. Alain Robert a escaladé ce mercredi à Barcelone la Tour Gloriès, plus haut gratte-ciel de la ville. Un édifice auquel il vient à bout en 20 minutes, sans protection. Son objectif : démontrer qu'on peut surmonter sa peur peu importe les circonstances. Un message qui s'inscrit dans le contexte de l'épidémie du coronavirus. "Il y a une certaine analogie entre ce que je fais, c'est-à-dire grimper sans corde, ce qui peut aussi instiller une certaine forme de peur, et ce qui se passe avec le coronavirus", avait-il déclaré à l'AFP TV. Et d'ajouter, "aujourd'hui, qu'est-ce qui est le plus contagieux ?, Ce n'est pas le coronavirus, c'est la peur ! Il y a probablement trois milliards d'individus qui sont en train de "flipper" par rapport à cette maladie que finalement, on ne contrôle pas".

Âgé de 57 ans, le grimpeur a déjà escaladé 110 des plus hauts gratte-ciels au monde. Plusieurs de ses ascensions avaient un caractère politique. La dernière remonte à janvier 2020 où il a escaladé la Tour Total de la Défense à Paris, en soutien à la grève contre la réforme des retraites.

Légende image principale: france3-regions.francetvinfo.fr

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :