Coach Vahid justifie la non-sélection d'Amine Harit

Coach Vahid justifie la non-sélection d'Amine Harit

L'ailier gauche déçoit le sélectionneur national

Réalisant un excellent début de saison avec son club de Schalke 04, Amine Harit n'est, pour le moment, pas aussi efficace avec les Lions de l'Atlas. Le moins que l'on puisse dire.

Invité à s'exprimer sur ce sujet, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic n’a clairement pas pratiqué la langue de bois : «Amine Harit a eu une occasion et il a joué. Je ne suis pas satisfait de son rendement technique et de son engagement. Depuis qu’il est là, il n’a encore rien montré. Et quand il ne joue pas, il fait tout pour rentrer dans son club. Il ne faut pas faire preuve d’égoïsme. Il faut toujours respecter l’équipe nationale (…). Je regarde tous ses matches avec Schalke, mais il faut montrer aussi en équipe nationale. Aujourd’hui, il ne mérite pas (d’être appelé) ». Un discours qui a le mérite d’être clair, flanc et direct. Mais constructif puisque Vahid Halilhodzic laisse clairement la porte ouverte.

L’ailier gauche sait désormais ce qu’il lui reste à faire pour satisfaire le bosniaque et augmenter son compteur de sélections, s’élevant à 7 pour le moment.

PUBLICITÉ

Lui qui n’a encore jamais pu ou su tirer son épingle du jeu avec l’équipe nationale, que cela soit avant ou après la CAN 2019. Alors que ses qualités naturelles et intrinsèques auraient dû parfaitement le lui permettre. Puisqu’elles l’ont déjà conduit dans l’un des meilleurs clubs de Bundesliga, disputant régulièrement la coupe d’Europe.

Au Maroc, il est moins connu pour ses exploits sur le terrain que pour ses frasques extra-sportives. N’oublions pas, le tragique accident de voiture qu’il avait engendré en renversant et en tuant un jeune homme. Un évènement dont il avait d’ailleurs été condamné à 4 mois de prison avec sursis et une amende de 8600 dirhams. Et qui a profondément marqué et perturbé l’international marocain, durant de longs mois.  Ce dernier ayant eu, cependant, le courage et le sens du devoir de joindre la mère et le reste de la famille du défunt.

Son talent, déjà important lors de ses débuts au FC Nantes, est très prometteur. Sa technique, sa vision du jeu, son intelligence et sa faculté à déstabiliser l’adversaire sont des atouts non négligeables pour ravir le public le plus exigeant qui soit.

Mais il doit complètement abandonner sa nonchalance pour conquérir le cœur et l’esprit des supporters marocains.

Légende image principale: Amine Harit, lors d'un précédent match avec les Lions.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :