En attendant la reprise, le sport se déplace vers le terrain du virtuel

En attendant la reprise, le sport se déplace vers le terrain du virtuel

Privé des grands événements, le sport se déplace vers un monde alternatif avec des épreuves virtuelles qui gardent coureurs. Le sport change ainsi d'écran de diffusion en attendant la reprise de certaines compétitions dans les jours qui suivent.

Plusieurs stars s'affrontent virtuellement durant cette crise ce qui attire bien évidemment l'attention des fans et surtout des organisateurs de tournois qui on su en tirer profit. Voici quelques événements sportifs virtuels lancés depuis le début du confinement.

Madrid Mutua Open Virtuel Pro

Un tournoi innovant qui a reproduit virtuellement la compétition de tennis, opposant les meilleurs joueurs de tennis du monde les uns aux autres depuis leur domicile. Par ailleurs, les plus grandes stars de l'ATP et de la WTA s'offensaient dans le stade Manolo Santana qui a été recréé dans les moindres détails dans le jeu vidéo Tennis World Tour, où les joueurs échangeaient leurs raquettes contre des consoles de jeux.  

PUBLICITÉ

Andy Murray a été le bienheureux champion du championnat virtuel. Le triple champion de Grand Chelem qui a remporté l'Open de Madrid à deux reprises, n'a pas disputé de match de tennis compétitif en 2020 en raison de blessures, mais son esprit combatif était lumineux dans le monde virtuel.

Tour des Flandres virtuel

La course de légende a été reportée cette année en raison de la crise épidémique sauf que la société d'organisation "Flanders Classics" ne s'attendait pas à un succès de la version virtuelle du tour des Flandres qui a été suivi par plus de 600 000 sur la télévision publique Sporza. Des coureurs en équipement, des vélos (sur rouleaux connectés à une application), et des caméras devant chacun d’entre eux: les organisateurs ont fait apparaître un maximum d'ingrédients pour convaincre les téléspectateurs, jusqu’aux interviews d’avant-départ et à l'arrivée. Le cycliste Belge Greg Van Avermaet de 34 ans a été le plus fort sur les 32 Km la course virtuelle achevée  en 43min17sec.

Pour tous les goûts, le sport le plus populaire au monde passe, quant à lui, au virtuel

Toujours dans le virtuel, mais cette fois-ci du côté du ballon rond. A l'image des stars de l'Italie Mario Balotelli, Ciro Immobile, Andrea Pirlo ou Fabio Cannavaro, qui se sont  réuinis dès le début du confinement en mois de Mars à l'occasions d'un tournoi dur FIFA, chez eux, pour la télévision italienne. Cependant, l'Espagne a décidé de passer au niveau supérieur en organisant la Liga virtuelle sur la simulation de football. Les club étaient défendu par l'un de ses joueurs et la compétition a été diffusée sur Twitch. Le tournoi a pris une très grande ampleur, au point que la ligue espagnole de football en personne en a fait la promotion. Une publicité qui peut sembler étonnante, d’autant que la Liga n’a rien à y gagner financièrement. La télévision s’est également emparée du phénomène, puisque la compétition a été diffusée en intégralité sur la chaîne Movistar.

Au Maroc, le Raja de Casablanca a pris l'initiative d'organiser le RajaFifa challenge. qui a été suivi par les supporters des verts de près surtout que la compétition avait permis même aux supporters d'y participer. D'ailleurs, c'est un supporter Rajaoui qui a remporté le challenge contre le joueur Rajaoui Douik, ce dernier s'est qualifié à la finale après à sa victoire contre le joueur de l'OM Gonzalez .

PUBLICITÉ

Légende image principale: http://www.leparisien.fr/

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :