Face à l'épidémie, le sport fait de la résistance

Face à l'épidémie, le sport fait de la résistance

Alors que l'immense majorité des courses, ligues et autres tournois, professionnels ou amateurs, sont suspendus, certains événements résistent au coronavirus.

Il est impossible de le nier. Le sport vient de poser un genou à terre. Néanmoins, il n'a pas encore dit son dernier mot. Une minorité d'irréductibles athlètes et instances s'accrochent un peu partout dans le monde. Par exemple au Japon, le grand rassemblement de sumo d'Osaka se déroule en ce moment. Hier, ont eu lieu les demi-finales des playoffs de hockey sur glace en Bielorussie. Lundi, les footballeurs costariciens disputaient la huitième journée de leur championnat. De même, le 16 mars à Iekaterinbourg, plusieurs joueurs d'échecs internationaux ont débuté le Tournoi des Candidats. Enfin, en Corée du Sud, les basketteurs seraient même sur le point de reprendre la compétition. D'après le média ESPN, il manquerait seulement le retour sur place des athlètes américains. 

Évidemment, ces événements sont étroitement surveillés. Quelques uns se déroulent à huis-clos et les rencontres seront probablement suspendues à la moindre inquiétude. De plus, les acteurs ont souvent interdiction de se serrer la main. Mais certaines disciplines résistent. Et cela permet au sport ainsi qu'à la société de ne pas être totalement réduits à l'attente ou au confinement.
 

Légende image principale: Le tournoi de sumo d'Osaka se déroule à huis clos (Source : sport.francetvinfo.fr)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :