La délocalisation de la Supercoupe d'Espagne en Arabie Saoudite fait déjà jaser

La délocalisation de la Supercoupe d'Espagne en Arabie Saoudite fait déjà jaser

La nouvelle formule de la Supercoupe d'Espagne provoque déjà un tollé

Officialisée ce lundi, la décision de la Fédération espagnole de football de déplacer la réception de la supercoupe à Jeddah en Arabie Saoudite, ces 3 prochaines années, a engendré de vives et fortes réactions au pays de Cervantès.

Notamment de la part d'Amnesty international, cette dernière rappelant les "violations des droits de l'homme" se perpétrant en Arabie Saoudite.

Pour tenter d'éteindre cette polémique, la Fédération royale espagnole de football a spécifiquement précisé dans un communiqué que "les femmes entreront librement au stade pour les trois matchs, sans restriction et avec les vêtements qu'elles jugeront approprié". L'absence de "zone spéciale" est également affirmée comme le prévoit le contrat passé avec les autorités saoudiennes. Et de conclure : " ce ne sera pas la Supercoupe de la honte".

PUBLICITÉ

D'après luis Rubiales, président de la RFEF, les objectifs sont de réformer la Supercoupe d'Espagne tout en aidant le peuple saoudien dans sa modernisation. Il oublie cependant de préciser que les hautes instances du football ibérique vont toucher un sacré pactole de 120 million d'euros (1,28 milliards de dirhams).

Rappelons que cette compétition débutera les 8 et 9 janvier prochain, avec les demi-finales mettant aux prises le Real Madrid à Valence et le FC Barcelone à l'Atlético. Ces 4 équipes se départageront la coquette somme de 20 millions d'euros (213 millions de dirhams).

Légende image principale: Luid Rubiales, président de la RFEF

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :