La Fédération Royale marocaine de shido-Liga MMA et Sports alternatifs serait "illégale et non-autorisée"

La Fédération Royale marocaine de shido-Liga MMA et Sports alternatifs serait "illégale et non-autorisée"

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports remet en question la légitimité de la "Fédération Royale marocaine de shido-Liga MMA et Sports alternatifs".

La présence de la "Fédération Royale marocaine de shido-Liga MMA et Sports alternatifs" aux travaux de l'Assemblée générale ordinaire du Comité national olympique marocain, tenue le 24 décembre à Rabat, serait "illégale et non-autorisée". C'est ce qu'a affirmé, ce mardi, le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports dans un communiqué. La participation de cette entité fictive à l'assemblée ne justifierait en aucun cas une "légitimité juridique", ni une "reconnaissance tacite".

Et d'ajouter que le département de la jeunesse et des sports avait même déposé une plainte contre cette dite "fédération" auprès du parquet compétent le 9 mars pour usurpation d'identité régie par la loi, induction en erreur d'une autorité officielle, faux et revendication d'un titre légalement réglementé et d'une qualité dont les conditions d'attribution sont fixées par l'autorité publique.

À cet effet, le ministère de la Culture de la Jeunesse et des Sports, avance le communiqué, appelle tous les acteurs et organismes souhaitant entrer dans le domaine de l'encadrement d'une activité, ou de plusieurs activités sportives, à respecter les critères et exigences nécessaires, prévues par le Dahir n° 1-58-376 du 3 Joumada I 1378 (15 novembre 1958) et par la loi n° 30.09 relative à l'éducation physique et aux sports.

PUBLICITÉ

Légende image principale: Source : lematin.ma

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :