La lutte féroce des équipementiers pourrait être fatale à New Balance

La lutte féroce des équipementiers pourrait être fatale à New Balance

La firme de Boston risque de quitter le football

Équipementier, entres autres, de Lille et de Liverpool, la marque américaine New Balance risque fortement de faire les frais d’une bataille acharnée entre les trois ténors que sont Nike, Adidas et Puma.

Déjà, son contrat avec les Reds, courant depuis 2011, est sûr de se terminer à la fin de cette saison puisque les liverpuldiens porteront l'an prochain des tuniques affublées de la célèbre virgule. Même si les négociations se sont terminées au tribunal, NB proposant la même offre que la société fondée par Philip Knight et Bill Bowerman.

La firme de Boston a également perdu le Celtic Glasgow et craint de ne pouvoir renouveler son contrat avec le LOSC, dans 18 mois. L’équipe lilloise, non satisfaite par la réponse à ses besoins, négocie déjà avec un autre équipementier.

PUBLICITÉ

Ajoutons à cela, des égéries en préretraite ou en perdition, tels que Nasri, Kompany, Fellaini et Negredo. Ou en partance comme Sadio Mané et Jürgen Klopp. La situation de New Balance se complique donc de plus en plus. Et, si la compagnie du Massachusets ne trouve pas de juteux et prometteurs filons assez rapidement, elle se verra obligé de rayer le football de sa liste d’activités.

 

Légende image principale: Joe Preston, PDG de New Balance depuis le 31 décembre 2018.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :