Le difficile retour à la normale pour les sports de combat

Le difficile retour à la normale pour les sports de combat

Disciplines caractérisées par un contact quasi-permanent, les sports de combat seront probablement perturbés pendant encore plusieurs semaines par le coronavirus. Une situation forcément délicate à gérer pour les pratiquants.

Néanmoins, au cours de la crise, ces derniers ont déjà commencé à s'adapter. En effet, les athlètes continuent pour l'instant de s'exercer individuellement afin de conserver un certain niveau de forme physique et musculaire. Par ailleurs, en France, les autorités ont franchi une nouvelle étape il y a quelques jours en autorisant la réouverture des gymnases. Cependant, les sessions connaissent encore de nombreuses restrictions. Pour preuve, les entraînements collectifs sont toujours interdits et les salles n'accueillent pas plus de dix personnes. Évidemment, les séances avec contacts peuvent favoriser l'amélioration de la maîtrise des techniques et contribuer à la mise en condition en prévision des événements importants. Mais surtout, l'absence de visibilité en ce qui concerne la compétition apparaît particulièrement préjudiciable. Ainsi, sans objectif à moyen terme, difficile pour les combattants de haut niveau de rester pleinement focus. 

Aux Etats-Unis, le retour de l'UFC laisse en tout cas un peu d'espoir. Le but semble désormais de reprendre normalement à partir du mois de septembre. Une date qui permettrait de préparer sereinement les échéances olympiques de 2021. 
 

Légende image principale: La question de la reprise des sports de combats s'annonce difficile (Source : www.slate.fr)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :