Le tennis marocain à l'international : fini de briller ?

Le tennis marocain à l'international : fini de briller ?

On ne peut nier que les qualifications des tennismen marocains pour les tournois internationaux sont en pleine régression. La plus récente –et la seule- depuis un bon bout de temps concerne Adam Moundir. Mais n’empêche, ce n’est pas le cas pour la catégorie des jeunes.

En deux sets (4-6) et (3-6) contre le Français Corentin Donnolle, le Marocain Adam Moundir est champion d’un tournoi international de tennis organisé par le club libanais de l'automobile et du tourisme sous la supervision de la fédération libanaise du tennis. Et il est bien le seul ! Cependant, les jeunes sont plutôt présents en dehors du Royaume.

En effet, La Marocaine Aya El Aouni a remporté le Master Africain de tennis des moins de 14 ans à Tunis, compétition organisée du 16 au 20 septembre.

Quant au championnat d’Afrique des moins de 14 ans organisé du 9 au 14 septembre au club de la Marsa (Carthage) par la Confédération Africaine de Tennis, il a été remporté par la sélection nationale marocaine. On ajoute que le Maroc a remporté en 2019 le titre de champion d'Afrique de tennis, toutes catégories confondues (-12, -14, -16 et -18 ans).

PUBLICITÉ

Revenons un peu plus en arrière : le Maroc a été en 2019, pour la 2ème année consécutive, champion des nations, selon les confrontations qui se sont déroulés en mars et avril derniers.

En somme, le tennis marocain est toujours prometteur surtout grâce à l’engagement des jeunes. Il n’est certes pas très présent à l’international, mais il a su s’imposer en Afrique.

Légende image principale: source : www.odusports.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :