Les Mondiaux de Doha s'achèvent sous une domination de l'Oncle Sam

Les Mondiaux de Doha s'achèvent sous une domination de l'Oncle Sam

Les USA gardent leur statut de puissance de l'athlétisme

Les USA gardent leur statut de puissance de l'athlétisme. Aux Mondiaux de Doha, les athlètes américains ont dévoré la concurrence. les USA ont conclu leur sacre aux Mondiaux d'athlétisme dimanche par multiples victoires, dont le 100 m haies et les relais 4x400 m dames et hommes. Ils quittent Doha avec 14 médailles d'or. 

La séléction américaine a été renforcée par le retour des sprinteurs maison chez les hommes,et ce après une longue domination de la légende jamaïcaine Usain Bolt, mais aussi d'athlètes venus d'Outre-Atlantique, qui ont prouvé leur efficacité lors des deux relais 4x400 hommes et femmes.

Un clin d'oeil particulier à Allyson Felix, de retour après 13 mois d'absence pour cause de grossesse. L'athlète est revenue en force, et a récolté les sacres, notamment lors du relais 4x400 m mixte. Elle s'affirme comme l'athlète la plus médaillée de l'histoire de la compétition, avec 18 médailles en or. 

PUBLICITÉ

Les USA étaient également forts de la présence de Dalilah Muhammad,  record du monde du 400 m haies (52.16),Sydney McLaughlin, athlète très prometteuse à tout juste 20 ans, et la championne du monde 2017 du tour de piste Phyllis Francis, qui a déjà prouvé à quel point elle était coriace aux Jeux Africains de Rabat.

Fred Kerley, Michael Cherry, Wilbert London et Rai Benjamin, en argent sur le 400 m haies,ont formé un quatuor redoutable. Les USA auront remporté l'épreuve en  2 min 56 sec 69/100e à la cloture des Mondiaux.

Sans oublier que les USA se sont accaparé deux places du podium sur le 100 m haies avec Nia Ali, qui a fini en première place et a battu son record personnel (13.24), suivie de  sa compatriote Kendra Harrison, détentrice du record mondial. 

En faisant un petit retour en arrière, le compte est impressionnant. Les USA ont dominé 13 des 17 éditions des Championnats du monde d'athlétisme, à savoir celles de 1983, 1987, 2001, et 2015.. Lors des récents Mondiaux de Doha, les USA ont rafflé 29 podiums dont 14 victoires, comme en 2007 à Osaka et 2005 à Helsinki.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :