Match des deux Corées : un match historique, qui ne se déroulera pas sous les yeux des supporters

Match des deux Corées : un match historique, qui ne se déroulera pas sous les yeux des supporters

Les équipes des deux pays voisins, mais diamétralement opposés et toujours en guerre, s'affrontent mardi pour les qualifications de la Coupe du Monde 2022 de football.

Un match entre les deux Corées se prépare. Les équipes des deux pays voisins, mais diamétralement opposés et toujours en guerre, s'affrontent mardi pour les qualifications de la Coupe du Monde 2022 de football. Il s’agit d’un match historique.

Le match, qui se déroulera à  Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, ne verra pas la présence  ni des supporteurs sud-coréens ni des journalistes étrangers. La rencontre ne sera pas retransmise en direct, non plus. Les seules instances qui seront autorisées d’informer sur les buts et remplacements du match sont la Fifa et de la Confédération asiatique (AFC). Cette nouvelle a provoqué une énorme frustration parmi les supporter sud-coréens qui n’auront l’occasion de visionner le match que plusieurs jours après, en différé, alors que cette rencontre était énormément attendue. Les raisons derrière cette décision demeurent toujours inconnues. Rappelons que des décennies durant, le Nord a toujours délocalisé les match intercorréens en Chine, puisqu’elle refusait de les accueillir.

 

PUBLICITÉ

Ainsi, "la Corée du Nord a promis de donner à notre délégation avant son départ un DVD contenant toutes les images du match", a annoncé dans un communiqué le ministère sud-coréen de l'Unification, responsable des affaires intercoréennes. L'équipe sud-coréenne a posé bagages lundi dans la capitale nord-coréenne, seulement accompagnée de son sélectionneur, le Portugais Paulo Bento, et de son staff. L’organisation de ce match a été extêmement compliquée sur le plan sécuritaire. La délégation nord-coréenne n’a pu établie des contacts avec l’ambassade de Corée du Sud en Chine que très difficilement. Les échanges s'effectuaient notamment par courriel. Même la conférence de presse de veille de match de Paulo Bento, organisée lundi soir au stade Kim Il Sung, s'est déroulée en présence de cinq journalistes nord-coréens et de deux membres de la KFA, qui n’ont pas eu accès à la connexion internet pendant la conférence. Avant de publier leur compte-rendu, ils ont dû rentrer à leur hôtel.

Rappelons qu’actuellement, les rapports entre Pyongyang et Séoul sont extrêmement tendus. Le match se déroule alors que la Corée du Nord, a quitté au début du mois la table des négociations en Suède avec les Etats-Unis, et a repris les essais de missiles, multipliant les critiques envers Séoul.

 

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :