Mohamed Lahna, l'athlète handisport Marocain sans limite

Mohamed Lahna, l'athlète handisport Marocain sans limite

Né sans fémur droit, rien ne semblait prédestiner Mohamed Lahna au triathlon. Mais porté par sa passion et un mental d'acier, le natif de Casablanca a su franchir les obstacles pour réaliser de multiples exploits.

Cet amour du sport, Mohamed Lahna l'entretient depuis l'enfance. À seulement 10 ans, il commence la natation sous la houlette du champion paralympique Abdeljalil El Biar. Ensuite, à 20 ans, le Marocain rencontre Jean Luc Clémençon qui lui confectionne une prothèse adéquate et l'initie au cyclisme. Cette tendance à s'efforcer de se dépasser en permanence ne tarde pas à donner des résultats. Pour preuve, en 2008, il est sacré champion d'Afrique du paratriathlon. Une victoire qui marque le début d'une série de succès plus inspirants les uns que les autres. 

Ainsi, en 2010, Mohamed Lahna s'attaque à la traversée de Gibraltar à la nage. Le départ a lieu le 12 juillet à 7h34 à Tarifa. Guidé par sa volonté de fer, l'athlète se dépasse pour dominer les éléments, les courants et les maux d'estomac. Et après 4h26 d'efforts, ce dernier devient le premier représentant handisport africain à triompher du fameux détroit. Puis, le Marocain enchaîne. En 2011, à Pékin, il remporte l'argent lors des mondiaux de paratriathlon avant de dompter le Marathon des Sables et de terminer deuxième de l'Ironman World Championship 2014. Ces prouesses lui permettent de préparer un nouveau défi : les Jeux de 2016. 

À Rio, Mohamed Lahna concrétise son rêve et décroche le bronze (à l'issue du triathlon). Cependant, porté par son envie et son courage, le récent médaillé se lance rapidement dans d'autres épopées incroyables. En 2017 par exemple, il est devenu le premier athlète handisport à achever le terrible Norseman. Désormais, ses yeux sont tournés vers Tokyo. Dans des propos accordés à nos confères du Matin, le Marocain avait aussi évoqué le projet de traverser la Manche à la nage. Dans tous les cas, une chose est sûre, le Casablancais n'a pas fini de nous impressionner et de repousser les limites.

PUBLICITÉ

Néanmoins, ces futurs exploits devraient advenir sous les couleurs des Etats-Unis. Ainsi, après avoir résidé plusieurs années sur le territoire américain, le champion a décidé d'en intégrer l'équipe paralympique. Dans une interview publiée sur le site The Gazette en décembre 2018, Mohamed Lahna évoquait ses raisons :  " Je devais me rendre aux événements par mes propres moyens. Je devais tout faire par mes propres moyens ". "J'étais à la recherche de cela, faire partie d'un groupe qui avance en équipe. (...) C'est ce qui m'a motivé à opter pour les Etats-Unis".

Le Maroc voit donc s'éloigner l'un de ses modèles et une véritable source d'inspiration. Ce choix pose forcément des questions. Notamment en ce qui concerne la capacité du pays à fournir aujourd'hui les infrastructures et les moyens nécessaires au développement du secteur handisport et à la réalisation des rêves de ses athlètes.

Légende image principale: Mohamed Lahna, une véritable force de la nature (Source : www.leseco.ma)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :