Football : Ces joueurs qui ont pété les plombs

Football : Ces joueurs qui ont pété les plombs

Confrontés en permanence à la pression des grands rendez-vous et des matchs décisifs, les joueurs décident parfois de passer leurs nerfs sur leurs adversaires ... ou même sur leurs propres coéquipiers.

Delio Rossi vs Adem Ljajic, 2012

En 2012, au début du mois de mai, la Série A dispute sa 36 journée. La Fiorentina n'a plus grand chose à espérer quand elle reçoit l'équipe de Novare luttant pour le maintien. D'ailleurs, cette dernière mène rapidement 0-2. Dès la 32ème minute, le coach de la Viola, Delio Rossi tente donc un réajustement tactique en opérant un changement. Le sortant, Adem Ljajic, n'apprécie pas vraiment et le fait savoir en applaudissant ironiquement. Ce comportement ne plaît pas du tout au technicien qui se précipite sur son milieu offensif et tente de le frapper. Plusieurs membres du staff devront intervenir pour mettre fin à cette situation lunaire. La Fio obtiendra tout de même le nul et l'entraîneur sera licencié à l'issue de la rencontre.

 

PUBLICITÉ

Carlos Diogo vs Luis Fabiano, 2007

Dès le 6 janvier 2007, Carlos Diogo et Luis Fabiano n'auront pas réussi à tenir leurs bonnes résolutions. À la fin de la première journée de championnat de la nouvelle année, et alors que le Real Saragosse va l'emporter sur Séville (2-1), les deux joueurs s'accrochent après un contact. Puis, quelques insultes fusent. Les protagonistes tentent d'en venir aux mains, mais réalisent plutôt une mgnifique chorégraphie. Finalement, le défenseur et l'attaquant seront suspendus pendant cinq matchs.

 

Lee Bowyer vs Kieron Dyer, 2005

Le 2 avril 2005, Newcastle accueille Aston Villa dans le cadre de la 32ème journée de Premier League. À la 81ème minute, les visiteurs mènent 3-0 et sont en supériorité numérique à la suite de l'exclusion de Steven Taylor à la 72ème. La fin de rencontre s'annonce donc tranquille. Oui mais voilà, deux joueurs des Magpies en ont décidé autrement : Kieron Dyer et Lee Bowyer. Ainsi, le second reproche au premier de ne pas lui avoir passé le ballon à plusieurs reprises alors qu'il se jugeait démarqué. Très vite, l'explication de texte dégénère et les deux hommes s'échangent quelques coups. Comble de l'ironie, c'est un adversaire qui s'interpose. Dyer et Bowyer sont naturellement exclus et écoperont de trois et quatre matchs de suspension.

 

PUBLICITÉ

Sergio Ramos vs Barcelone, 2010

Sergio Ramos aurait probablement mérité un top 5 à lui tout seul. Parmi tous ses gestes polémiques, son craquage le plus mémorable intervient peut-être en novembre 2010. Le Real est alors humilié 5-0 par un grand Barça au Camp Nou. Dans le temps additionnel, le défenseur dégoupille et découpe Messi (et au passage son coéquipier Lassana Diarra) d'un tacle assassin. S'en suit un combo carton rouge, altercation avec Puyol et attroupement général au milieu du terrain. Le joueur Madrilène soignera également sa sortie avec quelques mots envers Piqué et une dernière tape, plus ou moins amicale à l'attention de Xavi.

 

 

Zinédine Zidane vs Marco Materazzi, 2006

Ce geste est peut-être l'un des plus marquants de la Coupe du monde 2006. Jusque là, Zinédine Zidane avait pourtant réalisé une compétition magnifique, marquée par une masterclass face au Brésil en quarts et une panenka délicieuse pour ouvrir le score en finale. Zizou est même tout proche de délivrer la France à la 103ème minute mais sa tête est sauvée par un arrêt réflexe incroyable de Buffon. À peine 300 secondes plus tard, le mythique numéro 10 des Bleus assène un terrible coup de boule au défenseur italien Marco Materazzi après un accrochage verbal. Le joueur est logiquement exclu alors qu'il dispute le dernier match de sa carrière. Une fin tragique symbolisée par cette image du légendaire milieu passant juste à côté du trophée tant convoité. 
 

 

Légende image principale: Le coup de tête de Zidane en 2006 (Source : www.mouv.fr)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :