Football, le sacre du Nigeria lors des Jeux olympiques de 1996

Football, le sacre du Nigeria lors des Jeux olympiques de 1996

Dans les années 1990, le Nigeria dispose d'une génération incroyable. Néanmoins, il ne peut participer aux CAN 1996 et 1998 pour des conflits extra-sportifs. De plus l'équipe échoue deux fois en huitièmes de Coupe du monde. Cependant, elle va réussir à écrire l'histoire lors des JO d'Atlanta.

Le pays arrive aux Etats-Unis avec plusieurs de ses talents. Okocha, Amokachi, Ikpeba, Oliseh. Quel nom ressortir dans ce magnifique collectif ? Peut-être celui du capitaine, Nwankwo Kanu. Ce dernier termine alors une saison formidable avec l'Ajax. De plus, malgré l'ensemble de ses accomplissements, l'attaquant aura du mal à se remontrer aussi convaincant avec les Super Eagles. Mais au cours de ces JO, il assuma parfaitement son rôle de leader. Notamment en montrant la voie face à la Hongrie pour le premier match de groupe. S'en suivirent, un succès 2-0 sur le Japon et une défaite 1-0 contre le Brésil sur un but de Ronaldo.  

Après avoir dominé le Mexique (2-0), les hommes en vert retrouvaient la Seleçao championne du monde en titre. Cette dernière ouvrait rapidement le score sur coup franc. Si Roberto Carlos offrait ensuite l'égalisation, cela n'arrêtait pas pour autant les Brésiliens. Ainsi, ils inscrivaient deux nouveaux buts avant la pause. Le rêve des Super Eagles semblait compromis. Mais l'espoir renaîssait à la 78ème lorsque Ikpeba réduisit l'écart. Les joueurs faisaient alors le siège de la cage adverse. Et à la toute fin du temps réglementaire, Kanu sauvait son équipe d'un enchaînement génial. L'avant centre se lèvait la balle pour lui-même pour ensuite tromper Dida. Les deux formations devaient donc en passer par le but en or. Et après quatre petites minutes, le capitaine libérait encore son pays d'une frappe du gauche.

En finale, une autre montagne se dressait à l'horizon : l'Argentine. De nouveau, le Nigeria était mené. Mais comme à son habitude, le pays ne lâchait rien et recollait grâce à Babayoro, à la réception d'un joli centre de Kanu. Peu après la mi-temps, l'Albiceleste reprennait l'avantage sur un penalty de Crespo. Mais les Super Eagles étaient alors portés par un mental impressionnant et Amokachi ramènait encore ses coéquipiers à hauteur sur un lob aussi merveilleux qu'improbable. Enfin, Amuneke concluait cette compétition totalement folle en marquant le but de la victoire dans les arrêts de jeu. Le rêve devint réalité. Le Nigeria était la première équipe du continent à remporter cette compétition. Nwankwo Kanu lui venait, de mener cette magnifique génération sur le toit de l'Olympe. Quelques mois plus tard, il terminait sa formidable saison en soulevant le Ballon d'or de la CAF. Une des plus belles pages du football nigérian et africain tout simplement. 

PUBLICITÉ

Légende image principale: La sélection du Nigeria (Source : www.thesefootballtimes.co)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :