Cinq conseils pour une bonne alimentation sportive

Cinq conseils pour une bonne alimentation sportive

Alors, oui le sport est important, mais accompagné d'une bonne alimentation c'est encore mieux. Voici cinq conseils à adopter pour avoir une bonne alimentation sportive.

Ne pas sauter de repas,  surtout le petit-déjeuner

Plusieurs personnes ont tendance à associer alimentation sportive avec privation. Alors que non, manger sainement ne veut pas  forcément dire manger peu.  L'organisme a besoin d'apports énergétiques réguliers. En plus de ça, l'augmentation de l'activité physique entraîne une augmentation des besoins énergétiques. Il ne faut donc sauter aucun repas, surtout pas le petit-déjeuner. Ses apports en glucides et en protéines sont très importants pour le métabolisme.  Si les apports sont trop faibles, la vigilance, l’attention et la concentration vont chuter, en partie à cause de l’hypoglycémie.

Une alimentation variée et équilibrée

PUBLICITÉ

Qui dit alimentation sportive, dit alimentation saine. Et donc, pas de produits trop gras ni trop sucrés. L'idéal est de diversifier de façon à manger deux produits de chaque groupe d'aliments. Les fruits et légumes, les féculents, les viandes, les produits laitiers, les matières grasses et les produits sucrés, avec limitation, sont donc à intégrer à vos repas. Il faut consommer beaucoup de glucides, car leur mise en réserve est limitée. C'est la base de l'alimentation du sportif. Ils permettent d'éviter les hypoglycémies et fournissent l'énergie au corps tout au long de l'entraînement. Les protéines sont aussi importantes, car elles favorisent la stabilité de l'énergie. Toutefois, l'essentiel est d'être à l'écoute de son corps et d'adapter son alimentation à ses besoins et au type d'activité qu'on pratique.

L'hydratation

Je pense que c'est valable autant pour les sportifs que pour le reste. L'eau est essentielle. C'est la chose que vous pouvez consommer sans modération. Il faut s’hydrater avant, pendant et après une séance de sport. Une bonne hydratation permet une meilleure récupération. Un manque d'eau peut entraîner une réduction des performances, des accidents musculaires ou encore des troubles digestifs. Le corps a besoin d'au minimum 1,5 litre par jour. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire. Le réflexe de la soif est souvent déclenché quand nous sommes déjà déshydratés à 1 % ou 2 %. À ce stade, nos performances ont déjà diminué de 10 %.

Manger avant et après l'effort physique

Il est préférable dans de manger 3 h avant votre séance. Il faut choisir un repas complet et digeste. Une alimentation insuffisante peut entraîner une hypoglycémie. Une alimentation trop importante peut, quant à elle, entraîner des troubles digestifs.

Après votre activité sportive, il est préférable de manger juste après l’effort ou dans les 2 heures qui suivent. C’est pendant ce temps que le corps cherche à reconstituer ses réserves. Une bonne alimentation aidera votre organisme à se régénérer et le préparera pour le prochain entraînement. Pour ce faire, n'hésitez pas à miser sur les protéines.

PUBLICITÉ

Éviter l'alcool

L'alcool est à bannir. Les calories apportées par ce dernier ne sont pas utilisables pour l’effort musculaire. L’alcool augmente les toxines du corps que l'organisme devra éliminer. Il réduit aussi les capacités physiques.

Légende image principale: Source : lepape-info.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :