L'effet yoyo, comment éviter la rechute ?

L'effet yoyo, comment éviter la rechute ?

Nombreux sont les régimes qui vantent une perte de poids conséquente en un moins de temps. Et ça marche. Mais, aussitôt le régime fini, on reprends du poids. C'est ce qu'on appelle effet yoyo.

Perdre du poids pour finalement en reprendre n'est pas vraiment l'idéal, surtout après plusieurs semaines voire plusieurs mois de privation. Cette perte et reprise de poids permanente est ce qu'on appelle l'effet yoyo.

L'effet yoyo, c'est quoi ?

L'effet yoyo se manifeste en général après des régimes, surtout stricts. C'est un mécanisme de préservation du corps.  En entamant un régime, les apports énergétiques diminuent. Le corps est donc en privation Dès lors que vous reprenez des habitudes alimentaires plus souples, l'organisme "profite de l'occasion" pour stocker des réserves en prévision d'un éventuel nouveau régime. Ce qui vous fait reprendre du poids. Cet effet est encore plus prononcé si la privation est importante et brutale.  

PUBLICITÉ

D'un autre côté, le corps a la capacité de s'adapter : si les apports énergétiques sont faibles, les dépenses le seront également. Autrement dit, le métabolisme de base du corps ralentit et donc quand la consommation calorique sera plus importante, votre corps, qui s'es habitué à ne brûler que de faibles quantité au repos, va stocker plus facilement qu’avant le régime.

Comment éviter l'effet yoyo ?

Comme évoqué auparavant, l'effet yoyo est le résultat d'une privation, trop agressive pour l'organisme qui se voit contraint de "se protéger". La première chose à faire est donc d'éviter les régimes draconiens express qui vantent une perte de poids miracle en peu de temps. Il est donc préférable d'opter pour des régimes en plusieurs phases en commençant progressivement puis en incluant des modifications au fur et à mesure pour donner au corps le temps de s'adapter sans le brutaliser.

À savoir aussi qu'il ne faut pas complètement bannir certains aliments pendant le régime, les féculents par exemple. Une privation totale pourrait pousser l'organisme, une fois l'aliment consommé à nouveau, à constituer des réserves et stocker davantage de graisses. Bien évidemment, il ne faut pas tomber dans l'excès. L'objectif est d'avoir une alimentation saine et équilibrée que l'on pourrait garder même après avoir atteint notre objectif de poids.

L''après régime' est également très important. C'est la phase transitoire sur laquelle tout se joue. Elle est aussi appelée phase de stabilisation parce que c'est la période où vous devez essayer de stabiliser votre poids en introduisant de bonnes habitudes alimentaires, en réhabituant progressivement votre corps à certains produits après une période de privation, en réapprenant à manger plus sainement.

La transition ne doit pas non plus être brutale. Si vous passez d'une pomme par jour à 2 hamburgers par heure sous le prétexte d'"après l'effort le réconfort", soyez sûrs que vous allez stockez. Il est donc nécessaire de rééquilibrer son alimentation le plus possible. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, il est préférable de se faire assister par un professionnel.

PUBLICITÉ

Et bien évidemment, il ne faut pas oublier un élément essentiel : l'activité sportive. Pour éviter de reprendre les kilos perdus, il faut se dépenser. Si le sport n'est pas votre tasse de thé, 10 ou 15 min au début peuvent suffire, puis vous adapterez selon votre évolution. L'essentiel est de se dépenser.

 

Légende image principale: rougeframboise.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :