Les bienfaits et les méfaits du Crossfit

Les bienfaits et les méfaits du Crossfit

Imaginé dans les années 70 et lancé en l'an 2000, le Crossfit est un mode de conditionnement physique assez révolutionnaire et efficace. Il peut toutefois s'avérer néfaste aux muscles et aux articulations.

Inventé, dans le courant des années 70, par Greg et Lauren Glassman, le Crossfit est une marque d'entraînement sportif créée en 2000. Cette pratique allie harmonieusement la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et le sport d'endurance.

Son fonctionnement tourne autour de compétences athlétiques : endurance cardio-vasculaire, respiratoire et musculaire, force, souplesse, flexibilité, puissance, vitesse, souplesse, agilité, coordination, équilibre et précision.

L'objectif du programme CrossFit est d'augmenter la quantité de travail dans ces différents domaines afin de provoquer des adaptations neurologiques et hormonales grâce à différentes filières métaboliques.

PUBLICITÉ

La variété des entraînements, l'utilisation de mouvements poly-articulaires et la variété des entraînements permettent aux pratiquants une certaine flexibilité dans leurs efforts physiques.

Complète, cette méthode de training dispose de plusieurs avantages mais présente également quelques inconvénients.

Un moyen de conditionnement physique rapide, efficient et dynamique

En premier lieu, le CrossFit permet de développer la force, ce qui augmente la capacité de résistance aux charges.

Son travail sur les muscles profonds (les plus utiles du corps humain, servant notamment au gainage, à la stabilisation articulaire et à la posture) prévient les maux de dos inhérents à notre société.

La pratique du Crossfit permet de brûler beaucoup de calories et de réaliser l’objectif minceur. La conséquence de l'engagement plus poussé des muscles dans les exercices et une demande énergique du corps plus importante.

PUBLICITÉ

Le gain de temps est aussi particulièrement appréciable. Il résulte du fait que si l'on travaille plusieurs groupes musculaires simultanément, la durée d'entraînement sera plus courte que s'ils sont sollicité un par un. Et le seront par de multiples façons, ce qui évite la routine.

Enfin, la pratique hautement intensive est beaucoup plus efficiente. En effet, d'après une récente étude américaine, 10 minutes de sport dont une minute à haute intensité sont aussi efficace que  45 minutes à intensité modérée. Ce qui engendre au bout de 12 semaines, composées chacune de 3 séances de 10 minutes, une amélioration de 20 % de l'endurance, une plus grande résistance à l'insuline et la prolifération de micro cellules liées à la consommation d'oxygène et la production d'énergie.

Des risques de blessures difficilement évitables

On constate le même nombre de blessure au CrossFit que dans des sports aussi risqués que l'haltérophilie, le rugby, le hockey sur glace et la gymnastique.

Selon une étude portant sur 132 crossfiteurs, 73,5%  d'entre eux se sont blessés pendant un entraînement, notamment au niveau des genoux, de la région lombaire et des épaules. On relève 3,1 blessures sur 1000 heures d'entraînement.

La fatigue musculaire et la sur-sollicitation articulaire sont également présentes, surtout chez les compétiteurs. Certains, plus malchanceux, connaissent des fractures de fatigue et des tendinites, un souci récurrent.

Légende image principale: Le crossfit, une méthode d'entraînement exigeante mais efficace. Photo : Crossfit.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :