L'orthorexie, quand le "healthy lifestyle" devient une obsession

L'orthorexie, quand le "healthy lifestyle" devient une obsession

Manger sainement est une bonne chose, mais poussé à l'extrême, cela peut devenir un véritable trouble du comportement alimentaire.

L'orthorexie désigne l'obsession à vouloir manger sainement. À première vue cela paraît anodin, voire bénéfique pour la santé, mais, l'orthorexie est bien plus grave qu'elle ne le parait.

Qu'est-ce que c'est ?

L'orthorexique est une personne dont la principale préoccupation est de manger exclusivement ce qui pour elle semble "sain", même si ça peut ne l'est pas forcément. L'objectif est d'avoir une alimentation extrêmement saine et donc contraignante, sans raison médicale. Il est inenvisageable de manger quelque chose de "mauvais", peu importe les conséquences. L'orthorexie peut même atteindre le degré de phobie de toute chose jugée "mauvaise ou dangereuse" pour la santé. Ainsi, une personne orthorexique se verra inconsciemment obligée de contrôler la qualité et la provenance de toute chose avant de la consommer, quitte à  en perdre le plaisir  de manger. Tout geste alimentaire fera l'objet d'une mûre réflexion avant d'être fait. Elle se verra intégrer des habitudes alimentaires "saines" et surtout restrictives dans son quotidien comme mâcher au moins 50 fois les aliments avant de les avaler ou encore ne pas manger de légumes cueillis depuis plus de quelques heures. L'orthorexie peut même être à l'origine d'anxiété, de dépression ou de crises de panique dans le cas ou les "règles alimentaires" ne sont pas respectées.

PUBLICITÉ

La société de consommation, un élément déclencheur

Qu'on se le dise, la société de consommation dans laquelle nous vivons actuellement favorise l'apparition de troubles du comportement alimentaire, en véhiculant des idées d'idéal beauté et de corps parfait. Si certaines personnes arrivent à garder la tête froide, d'autres se laissent mener par les dictats de la mode et les impératifs du siècle. Et c'est surtout cette dernière catégorie, caractérisée par une certaine fragilité et un manque de confiance en soi, qui est le plus enclin à développer de l'orthorexie.

Les personnes souffrant d'autres troubles du comportement alimentaire comme l'anorexie, peuvent également devenir l'orthorexique.

De graves conséquences sur la santé

L'orthorexie peut provoquer une malnutrition et une importante perte de poids. Elle peut également être à l'origine de carences alimentaires (vitamines, minéraux, et autres nutriments) qui peuvent affecter les muscles, causer une fragilisation des os ou une ostéoporose précoce, un dérèglement hormonal et  des complications au niveau du cerveau. Dans les cas les plus extrêmes, elle peut être à l'origine de la mort de la personne. 

Comment s'en sortir ?

PUBLICITÉ

Le traitement de l'orthorexie se fait uniquement avec l'assistance d'un spécialiste, diététicien ou psychologue par exemple. Il s'agit à peu près du même traitement utilisé pour soigner les autres troubles du comportement alimentaire. Il sera donc constitué d'une partie d'évaluation et de suivi médical et d'une partie réservée à la psychothérapie qui permettra au patient de retrouver le plaisir de manger et de reprendre le contrôle sur ses obsessions. Dans certains cas, la médication peut être nécessaire.  

 

Malgré sa gravité, l'orthorexie n'est pourtant pas reconnue par la communauté scientifique dans les classifications internationales des maladies mentales. Dans la catégorie des troubles du comportement alimentaires, seules l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie sont répertoriées. Selon les experts, cela est dû au manque de données pertinents sur le trouble. En tout cas, reconnue ou pas, ce qu'on peut en tirer, c'est l'importance de l'équilibre. Il est nécessaire de faire la part des choses en mangeant sainement, sans pour autant virer à l'obsession, car toute chose poussée à l'extrême aura certainement un effet pervers. 

 

Légende image principale: futura-sciences.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :