Sommeil et perte de poids : oui, c'est lié !

Sommeil et perte de poids : oui, c'est lié !

Bonne nouvelle pour les paresseux, le sommeil aussi favorise la perte de poids. Alors à vos oreillers !

Qui dit perte de poids, dit régimes, activités sportives, mais dit aussi sommeil. Et contrairement à l'idée courante, ce n'est pas en dormant peu que l'on perd du poids, c'est plutôt l'inverse. Bien dormir est un élément très important pour réguler son poids. Le manque de sommeil quant à lui facilite au contraire la prise de poids, ou bloque tout simplement le processus.

Sommeil et perte de poids, quel rapport ?

Le sommeil occupe une place importante dans le fonctionnement de notre organisme, la sécrétion de certaines hormones, la fatigue, etc. Chose qui déteint inévitablement sur le poids. C'est pourquoi une bonne nuit de sommeil, soit entre 7 h et 8 h pour un adulte, est indispensable pour garder sa santé et sa ligne. Quand on ne dort pas assez, l'organisme est affaibli. Il est obligé de trouver des alternatives pour reprendre des forces. Il sécrète alors la ghréline, une hormone produite lorsque l’organisme s’affaiblit et qu’il souhaite plus d’énergie. Elle est également connue comme étant une hormone digestive stimulant l'appétit. Résultat : nous mangerons plus. Un effet amplifié  par la fatigue. Cette dernière nous poussant à consommer des aliments dits réconfortants. En effet, le manque de sommeil impacte sur le fonctionnement du cerveau. Ne pas dormir suffisamment ralentit l'activité du lobe frontal du cerveau qui est responsable de la prise de décision et de la maîtrise de soi. Résultat encore : nous mangeons plus et nous mangeons mal.

Le sommeil a aussi un impact sur le nombre de calories brûlées au repos, autrement dit le métabolisme. Des études ont démontré que le manque de sommeil pouvait faire baisser le métabolisme de base mais également causer une perte musculaire. Le muscle brûle plus de calories au repos que la graisse. Lorsque la masse musculaire diminue, le métabolisme de base est ralenti lorsque le sommeil est plus faible.

PUBLICITÉ

Sans oublier que, pendant la nuit, de grandes quantités d’hormone de croissance sont produites. Cette dernière favorise la récupération nerveuse et musculaire et donne l’ordre au corps de brûler les graisses pour fournir de l’énergie et donc perdre du poids. Par conséquent, plus le sommeil est long plus les quantités produites sont grandes et les résultats probants.

Suffit-il de dormir pour maigrir ?

Malheureusement non. Pour atteindre votre objectif poids, il ne suffit pas simplement de vous allonger et de tomber dans les bras de Morphée. Le sommeil est un élément important pour la perte de poids certes, mais à lui-seul il n'est pas suffisant. Pour perdre du poids, il faut combiner entre plusieurs éléments, soit une activité sportive régulière, une alimentation saine et équilibrée et un sommeil suffisant. L'un n'allant pas sans les deux autres.

Légende image principale: aymelanaturo.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :