Ces sportifs et leurs rituels superstitieux

Ces sportifs et leurs rituels superstitieux

Gri-gri, accessoires farfelus, vêtements porte-bonheur et tant d'autres rituels que les sportifs de haut niveau ont tendance à s'adonner. Ces pratiques superstitieuses créent un soi-disant climat de confiance pour mieux aborder la compétition... Tentative d'explication.

Le sport est généralement une affaire de performance physique et sportive. Mais certains sportifs de haut niveau essaient de faire la différence grâce à leur grande capacité mentale.  Et pour se mettre dans de bonne conditions physiologiques, certains d'entre eux se rattachent à de véritables superstitions. Des tics et des tocs qui permettent à ces athlètes via des rituels divers et variés et assez farfelus, de nourrir un certain sentiment de contrôle. Le recours à ces rituels est souvent lié à une forme d'anxiété générée par l'ambiance d'incertitude autour du résultat.

Les sportifs commencent alors à respecter une routine avec un ordre spécifique qu'ils imposent à eux-même. Quelques exemples de rituels superstitieux sont devenus même des légendes au sein de la communauté sportive : 

- Rafael Nadal. Avec ses tics qui ne sont pas passés inaperçus en plaçant des bouteilles d'eau au millimètre et ses chaussettes remontées au même niveau.

PUBLICITÉ

- Luis Fernandez quant à lui, s'adonnait à un rituel en faisant des poignées de sel

- Michael Jordan, la star du Basketball avait l'habitude d'enfiler sous ses tenues de match le short de son Université.

Et vous ? Avez-vous un rituel superstitieux ? 

Légende image principale: Rafael Nadal entrain de placer ses bouteilles au millimètre

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :