Chronique d'un pessimiste : Et si la distanciation sociale persiste après ce fléau, que faire comme discipline sportive ?

Chronique d'un pessimiste : Et si la distanciation sociale persiste après ce fléau, que faire comme discipline sportive ?

Vous l'aurez compris, plus il y a du contact plus c'est contagieux ! Nous avons classé pour vous les disciplines sportives par ordre de contamination. Si le trouble existe, quelles disciplines nous ne pourrons plus exercer ?

10. Escrime.

C'est l'art de toucher son adversaire avec son arme (blanche) sans être touché. Les escrimeurs sont obligés de porter une tenue de protection complète qui fait l'objet d'un contrôle minutieux lors des compétitions. Pour ces raisons, l'escrime est le sport le moins contaminant sur notre liste, puisqu'avec la protection qu'offrent ces combinaisons, le risque de contamination d'un virus quelconque reste très minime voire impossible. Donc la discipline sera toujours là.

9. Golf.

PUBLICITÉ

Un sport d'élite par excellence, le Golf aussi présente un risque très minime de contamination. En effet, chaque joueur utilise sa propre balle tout au long de la compétition. Chaque joueur attend son tour pour jouer, puis laisse le tour à un autre joueur et donc très peu de chances pour un contact avec les autres. Donc il y a peu de chances d'être contaminé par un quelconque virus lors des parties de Golf. Les golfeurs pourront donc continuer à jouer au golf alors malgré une distanciation sociale.

8. Cyclisme.

Le cyclisme en général est un des sports les moins contaminants qui soient. Le coureur est seul sur son vélo et loin d'un quelconque contact durant la compétition. Il peut y avoir quelques risques très minimes lors des compétitions, surtout au début de chaque étape, où tous les coureurs sont à une distance rapprochée. Mais ceci ne dure pas très longtemps, les cyclistes finissent par se séparer et les différences de niveau entre les athlètes deviennent plus claires. Nous pourrons continuer le cyclisme alors.

7. Sports de Tirs.  

Tous les sports de tirs se jouent en solo, chaque tireur a son arme à lui qu'il prépare et règle en fonction de la cible. Ce qui signifie un risque moindre de se contaminer à un virus lors des compétitions. Ca va se poursuivre donc.

6. Tennis.

PUBLICITÉ

Le Tennis, et les sports de raquette en général sont moins contaminant que les autres sports. Le tennis est un sport où on est à une bonne distance de son adversaire, et donc très peu de chances d'être contaminé. Quoique il y a des limites à cette assertion, évidement les balles sont utilisées par les deux joueurs, et sont aussi touchées par les Ball-Boys. Un virus quelconque peut être transmis soit des Ball-Boys aux joueurs et vice versa soit entre les joueurs eux-mêmes. Sans parler du cas des Doubles ou Mixtes, qui fait que les partenaires sont à une distance proches les uns des autres surtout lorsqu'il s'agit de se mettre d'accord sur la stratégie de service. Il faudra garder la distance du mètre préconisé !!!

5. Athlétisme.

La plupart des sports d'athlétisme se jouent en solo aussi, mais il y a des cas où il y a un risque de contamination, le saut en longueur en est un exemple concret. Cette discipline consiste à faire le plus long saut possible dans un bac à sable, se bac est utilisé par tous les sauteurs et donc peut être le lieu idéal où une contamination entre joueurs peut commencer. Donc à nettoyer au gel hydroalcoolique !!

4. Sports de Natations.

Même raisonnement que pour celui du saut en longueur, les nageurs partagent le même terrain d'action, à savoir une piscine. C'est aussi un lieu où les virus d'une personne peuvent se propager et atterrir vers une autre sans s'en rendre compte. Nager à la piscine sera-t-il possible à l'avenir ?

3. Sports de combat.

Pour les sports de combat (Boxe, Taekwondo, karaté ..etc.) qui se jouent sur le contact avec l'adversaire, le risque est grand. Malgré ceci, le contact se fait seulement dans les moments d'assauts et la plupart du temps c'est un duel prudent où on essaye de toucher l'adversaire sans être touché. Par conséquent, chaque combattant attend le moment idéal pour frapper son coup en observant aussi les mouvements de son adversaire, le contact alors n'est pas de manière continue. Le risque est grand, nous dirons donc peut-être adieu aux sports de combat. Snif.

2. Football, Handball, Basketball ...

Là on passe au niveau supérieur où le risque de contamination devient plus grand. La plupart des sports collectifs se jouent par contact immédiat avec l'adversaire et impossible de faire autrement. Dans le Football par exemple, il faut percer la défense pour pouvoir marquer, ce qui ne pourra pas se faire sans contact immédiat. La durée du match est de 90 minutes dans la pluparts des cas, et c'est un laps de temps énorme où tout peut se passer, les contacts sont donc inévitables et se font de manière répétée. Le Coronavirus est donc le meilleur énemi de nos disciplines chéries. 

1. Judo, Sumo, etc.  

Et les numéros un de notre liste sont les arts martiaux de contact, ces disciplines qui se basent sur le "close contact" sont probablement les plus contaminants qu'on peut citer. Leurs principe de jeu se basent sur le contact immédiat avec l'adversaire qu'il faut mettre à terre où sortir du terrain. Le risque de contamination en ces sports est nettement supérieur aux autres. So, Teddy Riner prendra sûrement sa retraite si ça persiste !

Légende image principale: https://www.lepape-info.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :