Et si Klopp était maudit ?

Et si Klopp était maudit ?

Le 15 juin, à 18h30, les instances du football anglais doivent se prononcer sur le sort de la saison. Le verdict tombe, irrévocable. Contre tout attente, la Premier League est annulée. Une annonce qui efface en quelques secondes les accomplissements de Liverpool lors des 29 premières journées.

Deux semaines plus tard, l'UEFA prend la parole à son tour. La Ligue des Champions ira bien à son terme dans un format inédit. Un mini championnat est prévu sur 20 jours au mois d'août en Suisse. Avec ces annonces successives, Manchester City est gonflé à bloc. Les hommes de Guardiola profitent de cette dynamique pour martyriser leurs adversaires. De Bruyne termine le tournoi avec 25 passes décisives et les Skyblues remportent enfin la LDC en succédant ... aux Reds. Les Citizens commenceront donc l'exercice 2020/2021 en tant que champion d'Angleterre et d'Europe en titre. D'ailleurs la nouvelle saison approche puisque le coronavirus semble avoir disparu. Et le calendrier nous gâte avec un Liverpool-City en ouverture. Cependant, des mesures préventives sont mises en place. Les tribunes resteront vides ou encore la VAR ne sera pas utilisée pour limiter le nombre de personne mobilisé.

Le jour J, Aguero répond à l'ouverture du score de Mané. À la 57ème, à la suite d'un cafouillage, les hommes en rouge réclament un penalty mais l'arbitre ne bronche pas. Les Citizens dégagent en touche et Guardiola s'empare du ballon pour éviter une relance rapide. C'en est trop pour Klopp. Se sentant bafoué depuis plusieurs mois, le coach dégoupille, se précipite vers son homologue et assène un tacle assassin. Alors, geste volontaire ou mauvais sens du timing de la part de l'ancien attaquant ? Toujours est-il que L'Espagnol doit être évacué sur civière tandis que le match s'arrête. Le verdict annonce une fracture du tibia péroné. Liverpool est sanctionné d'une défaite sur tapis vert, de 18 points de pénalités et d'une exclusion européenne.

Au terme d'une longue réflexion, une solution émerge pour sortir de cette situation invraisemblable : appeler à la rescousse l'ancienne gloire et tout jeune technicien Steven Gerrard. Après une première difficile à Watford, la machine se met en route. Les Reds profitent du retour des supporters pour rouler sur les équipes s'aventurant à Anfield. À mi saison, le club s'est rapproché et compte 34 points. Cependant, en 2021, la CAN a lieu en hiver. Au même moment, l'équipe déplore six blessés au milieu de terrain. Seul le vétéran Milner est disponible. Stevie G n'a pas le choix. Juste avant la confrontation décisive contre City, Captain Fantastic prend une décision totalement improbable et sort de sa retraite sportive. Comble de l'audace (ou de la folie) il se titularise au coup d'envoi. Les Skyblues mènent rapidement. Mais sur un corner tiré par la légende des Reds, Firmino égalise. À la 82ème, Sterling s'échappe sur l'aile. Déboule alors de nulle part le mythique numéro 8. Ce dernier récupère la sphère d'un tacle rageur (mais maîtrisé) et lance Origi qui s'en va crucifier Ederson. 

PUBLICITÉ

Liverpool revient alors à 7 points. Les hommes de Guardiola, fatigué par leur campagne européenne d'août, ne s'en remettront pas. De son côté, la bande de Gerrard poursuivra sur sa lancée et ira chercher le trophée tant attendu. Au terme d'une ultime apparition à Anfield contre Palace, Stevie G levait enfin sa malédiction et celle de tout un peuple en remportant la Premier League. 

Légende image principale: La PL échappe depuis maintenant 30 ans à Liverpool (Source : www.onzemondial.com)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :