Extreme ironing : Quand tâche ménagère et sport se rencontrent !

Extreme ironing : Quand tâche ménagère et sport se rencontrent !

Arriver à la fin d’une pile de linge à repasser donne une sensation de soulagement satisfaisante… et si l’on y ajoutait de l’adrénaline ?

Le concept de l’Extreme Ironing est plutôt simple, mais cependant assez absurde : au lieu de repasser son linge chez soi, dans le confort de son foyer, on prend notre fer et notre table et on le fait dehors. Les exemples sont nombreux et divers, mais en tout cas, plus le lieu de repassage est insolite, mieux c’est. Que ce soit au sommet d’une falaise, au bord d’un kayak, ou après avoir sauté d’un avion, l’Extreme Ironing accepte tout endroit et situation. 

Les adeptes de ce sport pensent que son apparition a eu lieu lors des années 1990, avec un certain Phil Shaw. Mais en réalité, elle remonte à 1980, avec Tony Hiam. Ce dernier voulait simplement se moquer de son beau-frère plutôt singulier, qui tenait à faire son repassage même en camping. Hiam a ainsi voulu montrer la futilité du repassage dans des situations incongrues. Il se baladait donc avec un fer et une table de repassage jusqu’aux années 1990, chassant les plis de son linge dans les lieux les plus improbables. 

Cependant, cette activité n’a gagné en notoriété qu’avec Shaw qui, en 1997, faisait son repassage dans son jardin, à Leicester, en Angleterre. En Juin 1999, il s’embarque dans une tournée mondiale pour promouvoir ce jeu. Et c’est lors de son voyage que naît l’“Extreme Ironing International”, un groupe formé de touristes allemands que Phil a rencontré en Nouvelle-Zélande.  

PUBLICITÉ

Quelques années plus tard, en septembre 2003, le premier championnat de repassage extrême est organisé. L’événement a eu lieu à Valley, un village adjacent à Munich. Plusieurs pays y ont participé. Parmi eux l’Autriche, l’Australie, l’Allemagne et la Grande Bretagne qui comptait trois équipes (GB1, GB2, GB3). La compétition comptait diverses catégories, chacune dépendant du lieu : Urbain, Eau, Forêt, Lauda et Freestyle. Cette première édition du championnat s’est achevée sur la victoire des deux équipes britanniques GB1 et GB3. 

Aujourd’hui, le record mondial d’Extreme Ironing appartient au Waterman Diving Club, un collectif de 173 plongeurs d’origine hollandaise qui ont fait du repassage extrême sous-marin en 2011.  

Légende image principale: (Source : twipu.com)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :