La highline : La marche sur un fil

La highline : La marche sur un fil

La highline donne l'impression de marcher sur les nuages. Focus sur ce sport digne du funambulisme.

Adepte de sensations fortes, de vide, et d’adrénaline ? La « highline » est faite pour vous. Étant une version extrême de la slackline, cette discipline s’apparente au funambulisme. La différence entre les deux ? La highline est faite sur une sangle élastique non-stabilisée, plutôt que sur un câble d’acier. L’athlète doit donc réussir à passer d’une montagne à l’autre sans tomber.

Cette pratique aurait vu le jour au début des années 80 avec des escaladeurs au Yosemite, en Californie. La première traversée réussie a été faite par Scott Balcolm le 13 juillet 1985 sur une sangle de 17m, à 880 mètres du sol. Avant lui, trois athlètes ont tenté de réaliser cet exploit, mais en vain.

La Highline n’a ni compétition, ni championnat. On  trouve plutôt des prouesses spectaculaires qui s’inscrivent dans l’histoire de la discipline. Aujourd’hui, le record mondial est celui de 1660 mètres, à 340 mètres d’altitude, en 1h13. Il a été réalisé sur le cirque de Navacelles par trois champions de Highline : Pablo Signoret, Nathan Paulin et Lucas Milliard.

PUBLICITÉ

Malgré son apparence dangereuse, la highline est plutôt sécuritaire en comparaison avec d’autres sports extrêmes. Jusqu’à aujourd’hui, aucun accident fatal n’a été enregistré. Les athlètes sont toujours attachés avec un harnais, et sont assistés par un équipement de sécurité de haute qualité. Ils n’ont donc qu’à bien respirer, se concentrer, et faire le premier pas.

Adepte de sensations fortes, de vide, et d’adrénaline ? La « highline » est faite pour vous. Étant une version extrême de la slackline, cette discipline s’apparente au funambulisme. La différence entre les deux ? La highline est faite sur une sangle élastique non-stabilisée, plutôt que sur un câble d’acier. L’athlète doit donc réussir à passer d’une montagne à l’autre sans tomber.

Cette pratique aurait vu le jour au début des années 80 avec des escaladeurs au Yosemite, en Californie. La première traversée réussie a été faite par Scott Balcolm le 13 juillet 1985 sur une sangle de 17m, à 880 mètres du sol. Avant lui, trois athlètes ont tenté de réaliser cet exploit, mais en vain.

La Highline n’a ni compétition, ni championnat. On  trouve plutôt des prouesses spectaculaires qui s’inscrivent dans l’histoire de la discipline. Aujourd’hui, le record mondial est celui de 1660 mètres, à 340 mètres d’altitude, en 1h13. Il a été réalisé sur le cirque de Navacelles par trois champions de Highline : Pablo Signoret, Nathan Paulin et Lucas Milliard.

Malgré son apparence dangereuse, la highline est plutôt sécuritaire en comparaison avec d’autres sports extrêmes. Jusqu’à aujourd’hui, aucun accident fatal n’a été enregistré. Les athlètes sont toujours attachés avec un harnais, et sont assistés par un équipement de sécurité de haute qualité. Ils n’ont donc qu’à bien respirer, se concentrer, et faire le premier pas.

Légende image principale: (Source : francebleu.fr)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :