Le Football à huis-clos : C'est ça le monde d'après ?

Le Football à huis-clos : C'est ça le monde d'après ?

Les championnats professionnels reprennent progressivement sous respect des mesures sanitaires, mais à huis-clos. Une décision, tant attendue, qui adoucira certainement le confinement des amoureux du ballon rond. A quoi ressemblerait donc le football à huis-clos ?

Deux mois de suspension des compétitions, en plein confinement, sans les soirées passionnantes de la ligue des champions, sans le planning chargé de matchs durant le week-end. Une période largement suffisante pour que toute annonce de reprise suscite l'intérêt des fans de football. Qui d'entre nous portait de l'attention au championnat Coréen ? Cependant, l'annonce de sa reprise a renoué l'espoir en nous, elle nous a rassuré qu'il est encore possible de revoir les matchs de nos équipes préférées.

Les annonces de reprises s'enchainent, et bientôt nous reverrons les stars de la Bundesliga ou celles de la Liga. Sauf que la reprise sera à huis-clos, ce qui est évident vu les circonstances actuelles causées par la pandémie du coronavirus. Jouer en présence du public ne sera pas possible d'ici la fin de l'été, voire beaucoup plus, jusqu'à la fin de l'année.

Les matchs se précipiteront donc dans nos écrans sans les voix des supporters qui scandent gloire et victoire. Nul ne peut nier que le public est le cœur vivant des matchs, que la puissance vocale des supporters raffine le spectacle du football et donne du charme aux rencontres, mais le contexte du coronavirus exige le huis-clos, à la fois pour la protection des joueurs mais aussi pour celle du public. Après tout, un match à huis-clos est beaucoup mieux que rien du tout ? N'est ce pas ?

PUBLICITÉ

Or, la bonne nouvelle est que le huis-clos pourrait nous amener à voir les matchs différemment, sans affrontements des supporters ce qui encouragera une autre catégorie de public de retrouver le plaisir d'aller au stade une fois l'occasion le permet. Et là, on parlera du rôle des médias de transmettre l'émotion à travers la créativité et la force de proposition dans ces circonstances pour enrichir le spectacle footballistique. 

Il  y' a certainement des pistes. Tout d'abord, il y'a l'image. On peut abaisser les caméras comme à l'Euro 2016 pour donner un rythme au jeu, une impression de vitesse mais aussi pour ne pas montrer les tribunes qui seront vides. Il y'a aussi le son, pourquoi ne pas mettre les chants des supporters en plein stade avec des hauts parleurs, plus de sifflements, que de la bonne ambiance chose qui pourra booster l'énergie des joueurs comme si les tribunes étaient garnies des supporters.  

Par ailleurs, les supporters du monde entier peuvent suivre l'exemple du groupe de supporters Fanprojekt Mönchengladbach, qui a pris l'initiative de proposer une idée géniale pour soutenir leur équipe malgré le huis clos. L'idée repose sur  l'installation des effigies des supporters  en carton, à l'endroit où ils s'asseyent habituellement dans le stade.

Cependant, ces circonstances peuvent être une opportunité de négociation avec la FIFA pour une éventuelle activation des micros des arbitres dans le but est de priser le silence cruel des gradins, on pourrait donc vivre les séquences VAR de l'intérieur. Toutefois, on peut proposer une option d'interaction des téléspectateurs, comme sur les réseaux sociaux, mais cette fois-ci à la télévision, et ce via des smileys qui s'afficheront lors du déroulement des matchs avec la mention du nom de la personne qui réagit, ce qui donnera un autre goût aux matchs. Ainsi, l'expérience du huis-clos serait assez passionnante, et ouvrira peut-être des portes aux changements et au progrès du football. 

Légende image principale: https://twitter.com/ActuFoot

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :