Le jeu de billes, un duel de maîtres

Le jeu de billes, un duel de maîtres

Petit élan de nostalgie avec le jeu de billes, une activité qui marqué l'enfance de beaucoup de généarations.

Dans la catégorie des jeux qui ont marqué notre enfance, les billes sont incontestablement un des premiers. Que ce soit dans les cours de récréation ou dans le quartier, tous les endroits sont bons pour un petit duel entre amis. Et si vous ne voulez pas jouer, vous pouvez toujours venir pour admirer la beauté de ces petites billes toutes colorées ou marbrées. Des billes que l'on gardait précieusement tout en veillant à n'en perdre aucune. Le poids et la réputation du joueur en dépendait. C'est d'ailleurs cet aspect recherche et collection qui faisait la force de ce jeu. Plus on avait de billes et plus celles-ci étaient belles, plus on était respecté et on montait dans la "hiérarchie". C'est donc dans une course sans merci que chacun essayait d'économiser de l'argent, pour pouvoir se procurer ces petites perles et se démarquer. Et bien évidemment chanceux est celui qui réussissait à dénicher les billes les plus rares. Il devenait le maître incontesté du groupe.

Mais bien sûr pour monter dans la hiérarchie, il fallait aussi maitriser le jeu. Ce qui n'est pas tellement évident. En effet, le jeu nécessite beaucoup de précision et de dextérité. Et plus vous montez en niveau plus le jeu se complique. À vous donc de choisir la technique adéquate pour chaque partie. Là encore, le registre était très varié : pichenette, pointage, pince, calage, chaque technique donnait une puissance particulière à la bille. Il existait aussi plusieurs variantes du jeu, en fonction de chaque niveau. De la forme la plus basique à la pyramide, chacun choisissait à quel monstre il souhaitait se mesurer. En tout cas une chose est sûre, peu importe la partie, on en sortait avec les doigts bien musclés. Pas sûr que ce soit vraiment un "jeu d'enfant". 

Et on n'oublie pas une caractéristique très importante du jeu : repérer les potentielles rebelles. En effet, même si les billes n'attiraient que très peu la gent féminine, certaines "têtes-brûlées" s'aventuraient  quand même dans ce "jeu de garçon". Une fibre féministe dès l'enfance.

PUBLICITÉ

Légende image principale: mamanpourlavie.com/

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :