Moi, après la quarantaine... Je prends mon sac à dos et je ne rentre chez moi qu'après un bon bout de temps

Moi, après la quarantaine... Je prends mon sac à dos et je ne rentre chez moi qu'après un bon bout de temps

Dans l'élan d'optimisme dans lequel s'est lancé Outdooors cette semaine, c'est maintenant à l'équipe de se projeter.

Oui, même si on écrit des articles pour vous motiver, il nous arrive aussi de déprimer. Et c'est pour ça qu'à Outdooors, on préfère "se déconnecter" de cette période sombre et penser à notre vie après le coronavirus. À la rédaction, on s'est posé une question : quelle est la première chose qu'on voudrait faire une fois le confinement terminé ? Même si on a tous des idées sur ce qu'on pourrait faire après, il doit bien y en avoir une qui sort du lot. Une à laquelle vous tenez particulièrement.

Moi en tout cas, j'y ai réfléchi. Après la quarantaine - et après un bon menu Mc'do, ou deux ou peut-être trois. Il faut bien rattraper le temps perdu (firts things first) - je prendrais mon sac à dos, mes clics et mes clacs, un peu d'argent et, rassurez-vous je ne vais pas fuguer, je vais faire de la randonnée. C'est triste à dire, mais pendant toute la période du confinement le seul contact que j'ai avec la nature c'est la salade de mes déjeuners. Et encore, je ne mange pas de salade tous les jours. Vous comprenez donc bien que je manque un peu de verdure. 

Après la quarantaine, je veux me ressourcer. Je veux faire une aventure. Je veux voir des paysages autres que ceux de mon fond d'écran. Je veux voir des décors autres que ceux de ma maison. Je veux sentir des odeurs autres que celles du désinfectant et du javel. Je veux découvrir des choses autres que les nouveaux cas du coronavirus. Je ne veux plus dépendre de mon débit internet, qui soit dit en passant est déplorable ces dernières semaines. Je veux tout simplement respirer de l'air frais. Voir un peu de nature et surtout, surtout me dégourdir les jambes. Et je pense que c'est le cas pour tout le monde. Parce que non, aller chercher de la nourriture de la cuisine et retourner à sa chambre ce n'est pas du sport. Bien évidemment, il y a les sportifs qui ont des programmes quotidiens. Et Ô combien ils sont nombreux sur Instagram. Pour préserver mon image, je ne vous dirais pas à quelle catégorie j'appartiens (Quoique le Mc'do est très révélateur).

PUBLICITÉ

Bref. En tout cas moi après la quarantaine, je prendrais ma tente et je partirais pour une belle randonnée à la découverte des paysages marocains. Et cette fois-ci pas de solitude. Ce sera avec un groupe d'amis. Peu importe la destination, l'essentiel c'est que ce sera un long, très long voyage.

Légende image principale: allibert-trekking.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :