Qui est Mike Horn, l’explorateur des temps modernes

Qui est Mike Horn, l’explorateur des temps modernes

Né le 16 juillet 1966 à Jonhannesbourg, Mike Horn est un explorateur des temps modernes. Portrait d'un homme qui n'a pas froid aux yeux.

À 18 ans, Mike Horn est lieutenant dans les forces spéciales sud-africaines. Deux ans plus tard, l’athlète reprend ses études et finit par obtenir son diplôme en Science du mouvement humain. Après avoir travaillé pendant quelques temps dans l’entreprise de son oncle, Mike Horn décide de changer radicalement de vie et de quitter son pays. Sous embargo à cette époque, seuls 3 choix s’offrent à lui : La Suisse, Israël ou l’Angleterre. Horn, avec seulement un sac au dos, choisit Zurich pour son premier voyage. Les premiers pas sont difficiles et il survit de petits boulots multiples. Il travaille dans des fermes, apprend à skier, devient moniteur, garde-rivière, barman, bûcheron, vendangeur, etc. Il se lance également dans les sports d'eau vive : rafting, canyoning, hydrospeed.

Aventurier dans l’âme, Mike Horn goûte à ses premiers frissons, en 1991. Il explore les Andes péruviennes en raft et parapente. Par la suite, il intègre l’équipe « Sector No Limits » en 1994, un groupe d’une vingtaine d’athlètes prêts à repousser toujours plus loin les limites du possible. Ainsi, Mike Horn obtient un premier record du monde en hydrospeed lors de sa descente d’une chute d’eau de 22 m, au Costa Rica, sur la rivière Pacuare, en 1995. 

En 1997, il écrit son nom dans l’histoire. En effet, pour son premier périple seul, Mike Horn traverse les côtes péruviennes pour entamer une ascension du mont Mismi (5 800 m d’altitude). Il rejoint ensuite le fleuve Amazone sur son hydrospeed où il ne parcourt pas moins de 6 700 km de canyons et de rivières sauvages avant de rejoindre enfin le Brésil par le fleuve Macapa. Ce périple de 171 jours est un premier dans l’histoire. 

De juin 1999 à octobre 2000, il entreprend Latitude Zéro. Le tour du monde par l’équateur, Mike Horn parcourt 40 000 km sans moyen de transport motorisé. Il quitte Libreville au Gabon et traverse l'Atlantique sur un trimaran de 28 pieds, traverse le Brésil et l'Équateur à vélo, en pirogue et à pied. Après cela, il traverse l'océan Pacifique pour atteindre l'Indonésie via les îles Galapagos et traverse Bornéo et Sumatra à pied, avant de traverser l'océan Indien. Pour terminer l'expédition, il traverse le continent africain à pied à travers le Congo et le Gabon. Après cette épopée, complément fou, Mike Horn reçoit le Laureus Award du meilleur sportif alternatif de l'année.

En 2007, ses filles Annika et Jessica deviennent les plus jeunes enfants à faire un trek au Pôle Nord. Accompagnées de leurs parents, elles marchent pendant 3 jours entre la base de Barneo et le Pôle Nord.

Après avoir repoussé ses limites, il devient le premier homme à traverser intégralement l'Antarctique sans moteur et en solitaire (5 100 kilomètres en 57 jours). 

Les exploits de Mike Horn : 

• 2018 : Ascension du Nanga Parbat (8 126 m) dans l'Himalaya.
• 2017 : Premier homme à traverser intégralement l'Antarctique sans moteur et en solitaire (5 100 kilomètres en 57 jours)
• 2016 : Expédition Pole2Pole, un tour du monde de deux ans passant par les deux pôles.
• 2015 : Expédition Driven To Explore, parrainée par Mercedes-Benz. Parti de la Suisse, il a traversé 13 pays pour atteindre le Pakistan où il a tenté de franchir le K2 (8611 m) dans la chaîne de montagnes du Karakoram.
• 2014 : Ascension du Makalu (8 463 m) dans l'Himalaya5.
• 2010 : Ascension du Broad Peak (8 047 m) dans le Karakoram.
• 2008-2012 : Expédition Pangaea autour du monde où une centaine de jeunes âgés de 15 à 20 ans se sont succédé pendant 4 ans.
• 2007 : Ascension du Gasherbrum I (8 068 m) et Gasherbrum II (8 035 m) dans le Karakoram.
• 2006 : Première expédition du pôle Nord de nuit avec Børge Ousland en 2 mois.
• 2005 : Traversée de l'île Bylot dans le Grand Nord canadien avec sa femme et ses deux filles en ski, pendant l'été en vacances.
• 2002-2004 : Expédition Arktos, trek de 20 000 km autour du Cercle Arctique sans chiens ni véhicule motorisé en 27 mois.
• 2002: Record de la traversée du Groenland en 15 jours seulement.
• 1999-2001 : Expédition Latitude Zéro, tour de la Terre en suivant la ligne de l'Équateur en solitaire et sans moyen de transport motorisé en 16 mois.
• 1997 : 6 mois en solitaire à travers l'Amérique du Sud et descente de l'Amazone en hydrospeed sans assistance en atteignant l'atlantique (7 000 km).
• 1995 : Première descente complète de la rivière Pacuare et record du monde de saut de cascade en hydrospeed de 22 mètres au Costa Rica.
• 1995 : Première descente en hydrospeed du Colca au Pérou, un des canyons les plus profond au monde.
• 1994 : Descente en hydrospeed des 4 800 m du glacier du Mont Blanc jusqu'à Nice.
• 1991 : Expédition de 3 mois en parapente et rafting dans la Cordillère des Andes au Pérou et ascension de l'Aconcagua (6 962 m) et du Chimborazo (6 268 m).

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :