Reinhold Messner, le grand himalayiste

Reinhold Messner, le grand himalayiste

C’est une légende vivante de l’alpinisme, un pionnier du style alpin et premier à avoir gravi l’Everest en solitaire et sans oxygène, Reinhold Messner fait partie des grands alpinistes du XXe siècle. Portrait du plus grand himalayiste de l’histoire.

Né en 1944 à Bressanone en Italie, Reinhold Messner fit son premier sommet à l'âge de cinq ans en grimpant avec son père le Sass Rigais, un sommet des Alpes culminant à 3027 m. Cette première ascension fut le déclic pour Reinhold. Son amour pour ce sport le pousse à réaliser entre ses six et dix ans plus de 500 ascensions dans les Alpes orientales. Vingt ans plus tard, il devient l'un des meilleurs alpinistes en Europe avant de devenir quelques années plus tard l'un des plus grands hymalayistes de l'histoire.

Inventeur du style alpin

Le natif de la petite commune italienne a un respect particulier pour la nature. De ce principe, il apporte à l’Alpinisme une nouvelle forme connue aujourd'hui sous le nom du style alpin. Reinhold a ainsi considéré que la pratique habituelle de l’alpinisme ne respectait guère la nature. Et pour cela, il mit en place un style reposant sur les ascensions autonomes, en haute altitude avec moins d’équipements.

PUBLICITÉ

La descente tragique du Nanga Parbat

Le 29 juin 1970 restera une date marquante pour Reinhold Messner. Ce jour-là l’alpiniste italien a vécu une  expérience difficile, après la mort de son frère Günther dans la descente du Nanga  Parbat, son premier 8000.  Cet incident tragique n’a fait que fortifier son mental, car deux ans après, il effectue avec succès sa troisième ascension du Manaslu, au sein d'une expédition tyrolienne dirigée par Wolfgang Nairz.

Première révolution en Himalaya

En 1975, l’inventeur du style alpin gravit un sommet de 8000m au Gasherbrum, avec une logistique légère en compagnie de l’Autrichien Peter Habeler. Une première en Himalaya. Trois ans plus tard Reinhold entre dans l’histoire de l’alpinisme en réussissant l’Everest sans oxygène. Lors de la même année il réédite l’exploit du Nanga Parbat, mais en solitaire. Son envie avide pour les records le laisse toujours déterminé à réaliser de nouvelles épopées. En 1980, il fit une escalade en solitaire en Everest. Une ascension qui a duré trois jours sans contact radio.

Messner, roi des 8000

En étant le premier a avoir gravi les quatorze 8000 et tous sans oxygène, Reihnold restera dans l'histoire de l'alpinisme comme le roi incontesté de la discipline. Nirmal Purja qui vient d'établir un record en 2019 en accomplissant les quatorze sommets sans oxygène et en moins de sept mois bouscule le milieu en mettant la barre très haut. Mais la primauté de Reinhold sur ce défi ne fait aucun doute sur le faite qu'il reste et restera la légende éternelle du monde alpin.

PUBLICITÉ

En plus des quatorze 8000, l'italien est également le deuxième à avoir atteint les points culminants des sept continents avec une deuxième liste différente de celle de Richard Bass en proposant le Puncak Jaya à la place du mont Kosciuszko.

Reinhold est également connu pour être un homme de challenges et de défis en se faisant élir député au Parlement européen entre 1999 à 2004 tout comme il fut à l'origine d’un musée de montagne en 2003.

Légende image principale: Reinhold Messner

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :