Au-delà des frontières : La Chine, une industrie sustentée par le public et le privée

Au-delà des frontières : La Chine, une industrie sustentée par le public et le privée

Dans notre dossier hebdomadaire "au-delà des frontières", honneur cette semaine à l'empire du milieu.

Véritable culture, le sport en Chine jouit d'une très grande notoriété. Une notoriété qui ne date pas d'hier puisque le pays dispose d'une longue histoire sportive, largement influencée par les puissances européennes. Aujourd'hui, la Chine se positionne comme une des grandes nations sportives. Le pays dispose d'ailleurs d'un large répertoire de disciplines. Que ce soit avec des sports traditionnels comme les arts-martiaux, le taijiquan et la gymnastique, ou des sports internationaux à l'exemple du football, du volley-ball, du basket-ball et du tennis de table, les pratiques sont très diversifiées. Des disciplines sportives comme l'escrime, le tir à l'arc et le judo sont également très appréciées. Sont pratiquées dans certaines régions, aussi l'équitation, la randonnée, le rafting et le VTT. S'ajoute à cela, des sports nautiques dans les zones côtières comme la planche à voile et la plongée. Outre les jeux physiques, les jeux cérébraux jouissent également d'un engouement. Il s'agit notamment du "Go", similaire aux jeux d'échecs, du fameux jeu chinois Mah-jong, des jeux de cartes, etc.

Côté performances, la chine se situe en deuxième position au niveau mondial, juste après les États-Unis. Les sportifs du pays se sont à plusieurs reprises démarquées à de prestigieuses compétitions comme les Jeux Olympiques (la Chine a été première du classement mondial en 2008, et deuxième en 2004). La Chine se place également comme une des nations les plus fortes en tennis de table. En 1999, 2001, 2005 et 2009, le pays remporte toutes les épreuves, toutes catégories confondues, du Championnat du Monde de Tennis de table. Les Chinois et Chinoises mènent également en gymnastique, en natation, en plongeon et en badminton.

Toutefois, si l'empire du milieu dispose d'athlètes de très haut niveau lui permettant de se hisser au sommet, il n'en est pas de même pour son industrie sportive qui a connu plusieurs années de paralysie. La situation ne se débloque qu'après les Jeux Olympiques de Beijing 2008. Dès lors, l'industrie jouit d'un plus grand intérêt. Le soutien du gouvernement et des grandes entreprises commence à se ressentir. Mais, le changement n'a réellement été perçu qu'en 2014 avec l'élaboration de l'Avis sur l'accélération du développement de l'industrie du sport et la promotion de la consommation dans le secteur du sport par le Conseil des affaires d'État. Une directive qui sera renforcée par l'adoption du treizième plan quinquennal (2016-2025) qui intègrera le sport dans le programme du développement économique chinois. L'objectif était de favoriser les investissements du gouvernement dans les infrastructures de sport mais également ceux des capitaux privés. C'est dans cette optique que le secteur privé a constitué un des leviers importants du développement de l'industrie sportive chinoise. En 2016, des groupes comme Alibaba (via sa filiale) et Kaisa Group avaient annoncé la création de fonds d’investissement dédiés. D'autres entreprises, comme Tencent et Wanda investissent également dans le champ de l'entraînement sportif.

PUBLICITÉ

Des efforts mutuels qui ont permis à l'industrie sportive chinoise de se développer progressivement. Et s'il y a une leçon que l'on peut tirer de cette expérience, c'est l'importance de la contribution du secteur privé. En effet, la structuration, l'évolution et la modernisation de l'écosystème sportif est tributaire d'efforts mutuels fournis par toutes les parties qui peuvent intervenir dans ce sens. Le sport étant un levier très important de l'économie, un intérêt de la part de tous les acteurs est fondamental.

Légende image principale: reussirenchine.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :