Au-delà des frontières : le Danemark, le sport comme ciment social

Au-delà des frontières : le Danemark, le sport comme ciment social

Dans notre dossier hebdomadaire "au-delà des frontières", nous décortiquons le modèle danois.

Au Danemark, le sport est apprécié de tous. Trois enfants danois sur quatre participent régulièrement au sport et environ la moitié des adultes danois sont membres d'un club d'athlétisme. Et comme presque tous les pays, le football est le sport national. Toutefois, c'est au handball, sport purement danois, que le pays se distingue le plus. Les équipes nationales masculine et féminine figurent parmi les meilleures au niveau international. La sélection masculine a remporté les Jeux olympiques d'été en 2016 et deux titres de championne d'Europe en 2008 et 2012.

Avec 8750 km de littoral, le Danemark est également un pays de sports nautiques par excellence, notamment l'aviron, le canoë et la voile. Le Danemark ayant remporté 30 médailles olympiques en voile, dont 12 médailles d'or. À la liste de ces sports s'ajoutent également la gymnastique, qui attire le plus d’adhérents après le football, le golf, le badminton, le cyclisme et la boxe.

Pour ce qui est de l'organisation sportive du Danemark, elle est assez particulière étant donné qu'il n'existe pas de ministère dédié au sport. Ce dernier est rattaché au Ministère de la Culture car il est considéré comme un facteur d'intégration sociale et élément essentiel de la culture nationale. Le gouvernement danois travaille à cet effet afin  de mettre la culture physique à la portée de tous les Danois en consacrant des moyens parallèles à l’élite et à la masse de la population. Pour ce faire, le gouvernement s'appuie sur plusieurs organisations. Il s'agit notamment de Team Danemark, seule organisation étatique dans le domaine, et qui travaille pour le développement du sport de haut niveau. Les municipalités jouent également un rôle essentiel surtout au niveau du financement et des infrastructures.

PUBLICITÉ

Du côté du mouvement sportif, ce sont trois grandes organisations qui interviennent. La première est la Confédération des Sports du Danemark (Danmarks Idræts-Forbund, DIF), qui a pour but de promouvoir la culture physique et de la répandre dans la société danoise. DIF considère le sport comme une activité culturelle conviviale regroupant les gens qui cultivent le sport avec plaisir et de leur plein gré. La culture physique pouvant contribuer à favoriser l’homogénéité de la société. La deuxième organisation, les Associations danoises de Gymnastique et de Sports (Danske Gymnastik- og Idrætsforeninger, DGI) se concentre surtout sur le développement du sport de masse au niveau local. Elle est suivie de la Fédération sportive danoise d'Entreprises (Dansk Firmaidrætsforbund, DFIF) dont l'objectif est de stimuler l'intérêt pour l'activité sportive de l'entreprise, de la famille ou de toute autre communauté. Le pays dispose également d'un Institut Danois pour l'Étude du Sport dont la mission est de développer des projets de recherche dans le domaine des sciences humaines appliquées au sport.

Le Danemark accorde en outre une grande importance à l'enseignement du sport, qui est obligatoire dans les écoles. Par ailleurs, plusieurs lycées collaborent avec Team Danemark pour permettre aux élèves doués pour les sports de cultiver leur spécialité tout en suivant le cursus scolaire ordinaire.

Se rendant compte de l'importance du sport au niveau social et culturel, nous remarquons que le Danemark met tout en œuvre pour le promouvoir et généraliser sa pratique auprès de toutes les couches sociales. Car, plus qu'un levier économique ou facteur de développement, le sport a également une dimension sociale : celle de cimenter et de favoriser la cohésion des individus. À méditer. 

Légende image principale: leparisien.fr

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :