Au delà des frontières :  le Népal, le tourisme d'aventure pour le sport et l'économie du sport

Au delà des frontières : le Népal, le tourisme d'aventure pour le sport et l'économie du sport

Avec des propriétés géographiques très avantageuses, le Népal se situe aujourd'hui comme une des destinations d'alpinisme par excellence.

Situé sur la chaîne de l'Himalaya, chaîne des plus hautes montagnes du monde, le Népal est une des destinations phares pour les sports de montagne, notamment l'alpinisme ou l'himalayisme. Le pays se caractérise par une diversité d'altitude allant de 60 m à 8848 m ainsi que de grandes collines cumulant entre 2000 et 3000 m de hauteur. Près du tiers du pays se situe au-dessus de 3 500 m d'altitude et huit des plus hauts sommets de la planète se trouvent sur les terres népalaises :  l'Everest, le Kangchenjunga, le Lhotse, le Makalu, le Cho Oyu, le Dhaulagiri, le Manaslu et l’Annapurna. Le cricket et le football sont également largement pratiqué par la population. Le sport national étant, depuis 2017, le volleyball.

Toutefois, de par ses atouts géographiques, le Népal est avant tout réputé pour l'alpinisme et par extension toutes les activités sportives de montagne. Chose qui favorise le tourisme d'aventure, une des clés de voûte de son économie. Le pays veille par ailleurs à développer ce secteur en soutenant les investissements publics et privés. Nombreuses sont les agences et les entreprises qui décident d'investir dans les terres népalaises profitant de l'afflux des touristes et sportifs à la recherche de sensations fortes.

Le tourisme d'aventure favorise également la création d'emploi mais permet surtout de revaloriser certains métiers et groupes locaux historiques, comme les sherpa. Né de la spécialisation dans le portage d’altitude de certains membres de la Sherpa, ethnie originaire de la région du Solu-Khumbu non loin de l’Everest, ce terme désigne aujourd'hui les porteurs dans une expédition et les guides, habituellement tous de l'ethnie Sherpa, qui aident les alpinistes sur les sommets himalayens. Et malgré l'extension du mot dans le jargon, celui-ci a permis de faire connaître cette communauté qui a longtemps été dévalorisée.

PUBLICITÉ

Le tourisme d'aventure constitue pour le Népal un secteur à portée multidimensionnelle. Un secteur qui, grâce à l'exploitation d'un sport local, est devenu une source de réussite économique et de renommée pour le pays, un moyen de valorisation identitaire et de promotion du sport mais aussi une occasion pour l'émergence des traditions et des peuples,

 

 

Légende image principale: 24heures.ch

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :