Basket, quand l'AS Salé grimpait sur le toit de l'Afrique

Basket, quand l'AS Salé grimpait sur le toit de l'Afrique

Fin décembre 2017, l'AS Salé remportait la coupe d'Afrique des clubs champions au terme d'un parcours formidable. L'équipe remettait alors le Maroc sur le toit du basketball continental, 20 ans après le sacre du MAS de Fès.

Avant ce succès historique, les Corsaires ont aussi connu des déceptions. Ainsi, ces derniers avaient dû se contenter de la médaille de bronze en 2016, 2011 et 2010. Mais les joueurs se sont accrochés à leur rêve. Le tournoi 2017 fut un véritable marathon de neuf jours commencé par une phase de poule à six équipes. Bilan, une première place obtenue à l'arrachée malgré une défaite contre New Generation. Pourtant, pas le temps de gamberger. En effet, les quarts de finale débutaient déjà et contre le CF Beira, l'ASS l'emportait largement (92-63). 

Direction le dernier carré. L'occasion d'y retrouver une vieille connaissance : le CRD Libolo. Les Angolais avaient éliminé les représentants marocains au même stade lors de l'édition précédente. Mais pas cette fois-ci. Portés par un Abdelhakim Zouita en feu (29 points), les Corsaires venaient à bout de leurs adversaires (97-86). Place désormais à la finale. En face se dressait une autre montagne : l'Etoile Sportive de Radès et ses cinq internationaux Tunisiens sacrés champion d'Afrique avec leur sélection. Ces derniers faisaient d'ailleurs la différence dans les premières minutes. L'ESR menait même de 11 points à la mi-temps. Mais les hommes en blanc ne lachaîent rien et réussissaient un comeback improbable. Cependant, à cinq minutes du terme, Zouita, élu par la suite MVP du tournoi, se blessait au genou. Néanmoins, l'ASS pouvait compter sur une force collective formidable avec le meilleur pivot de la compétition, Abderrahim Najah, et le meilleur passeur de l'événement, Yassine El Mahsini. 

Ainsi, les Corsaires s'accrochaient et passaient devant dans le dernières secondes. Score final : 77-69. L'équipe marocaine venait alors de réaliser l'un des plus grands exploits de son histoire. Prochainement, elle pourrait d'ailleurs continuer d'écrire les pages du basket national. Pourquoi pas lors de la toute nouvelle Basketball Africa League. 

PUBLICITÉ

 

Légende image principale: L'équipe de Salé en pleine célébration (Source : site de la FIBA)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :