Bo-Taoshi, un sport brutal mais insolite

Bo-Taoshi, un sport brutal mais insolite

Aussi viril que fantasque, le Bo-Taoshi est un sport traditionnel pratiqué pour la première fois en 1945 par la milice japonaise. Et assez similaire au rugby.

Le « Bo-Taoshi », qui peut être traduit par « faire tomber le pôle », est un sport aussi violent qu’insolite.  Ce sport implique deux équipes de 150 joueurs, 75 de chaque côté d'un pôle placé au milieu. Chaque formation est divisée en deux pour constituer les unités offensives et défensives.

Après une série de rituels impliquant des sauts chorégraphiés et des chants turbulents, le groupe défensif se positionne autour du poteau avant de lever la main pour signaler qu'il est prêt pour l'assaut. Au son des coups de feu, l'équipe offensive adverse commence son assaut, se jetant littéralement sur l'autre équipe, qui forme un bouclier humain pour protéger le pôle.

Le but du jeu est de faire basculer le pôle de l’adversaire en deux minutes environ. Les joueurs n’ont pratiquement aucune protection en dehors d’un casque et des genouillères.

PUBLICITÉ

Malgré l’ambiance chaotique du jeu, il existe en fait une stratégie utilisée pour ce sport. Les différents joueurs adoptent des positions spéciales et des mouvements dont l’efficacité est brutale. Le sport nécessite une grande force physique, similaire à celle des joueurs de rugby.

Ce sport traditionnel a été pratiqué pour la première fois en 1945 par la milice japonaise, afin de les préparer au combat dans une période tumultueuse pour le pays. Ce qui expliquerait pourquoi les nouveaux élèves-officiers de l’Académie de la Défense nationale du Japon jouent des combats de Bo-taoshi dans le cadre de la célèbre cérémonie d’intronisation annuelle de l’institution. 

Légende image principale: Bo-Taoshi (credits : Reuters)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :