Ces coups qui ont montré que le golf aussi pouvait nous faire vibrer

Ces coups qui ont montré que le golf aussi pouvait nous faire vibrer

Souvent méconnu, le golf compte aussi ses tournois historiques et ses joueurs à l'origine de moments légendaires. Retour sur quelques coups et autres performances qui ont marqué cette discipline.

5) Jack Nicklaus, Masters, 1986
Jack Nicklaus est peut-être l'un des plus grands joueurs de l'histoire. Pourtant, en 1986, personne ne le voit remporter le prestigieux Masters d'Augusta. Les trois premiers jours de compétition vont d'ailleurs dans ce sens. L'athlète est à la traîne par rapport aux meilleurs. Mais le dimanche, le champion sonne la charge pour les neuf derniers trous. Et avec une carte de 69, il devance finalement les favoris, devenant même à 46 ans 2 mois et 23 jours le plus vieux vainqueur de l'événement. Un record qui tient toujours aujourd'hui. 

 

4) Birdie Kim, US Women's Open, 2005
En 2005, pour le dernier trou de l'US Women's Open, trois compétitrices sont encore en lices : Birdie Kim, Morgan Pressel et Brittany Lang. Tout va se jouer sur le 18. Pour son premier putt, la Sud-Coréenne dévisse. La balle atterrit dans le sable du bunker. Ses concurrentes la pensent écarter de la course. Cependant, sur sa deuxième tentative, elle réussit un coup formidable. Ses adversaires ne s'en remettront pas. L'athlète vient de décrocher son premier et unique majeur à ce jour. 

PUBLICITÉ

 

3) Justin Leonard, Ryder Cup, 1999
La Ryder Cup récompense le vainqueur d'un tournoi qui oppose tous les deux ans les Etats-Unis et l'Europe. En 1999, cette compétition aura offert aux observateurs une 33ème édition exceptionnelle. Après deux journées, les Américains étaient menés 10 à 6. Leurs adversaires devaient alors marquer quatre petits points pour soulever le trophée. Il n'en sera rien. Le dimanche est une véritable démonstration. Un récital symbolisé par ce coup incroyable de Justin Leonard, rentrant un putt à plus de 18 mètres. Quelques instants plus tard, les Etats-Unis remportaient une compétition leur échappant depuis 1995. 

 

2) Larry Mize, Masters, 1987
En 1987, Larry Mize est devenu un véritable héros grâce à son parcours fantastique lors du tournoi d'Augusta. Peut-être encore plus grâce à son coup victorieux. À l'époque, l'athlète ne compte qu'une seule victoire sur le circuit PGA. Cependant, il se retrouve en playoff du Masters face à deux légendes de la discipline : Ballesteros et Norman. Le premier est rapidement éliminé. Sur le trou suivant, Mize se déchire un peu et s'excentre. Il est à 43 mètres de la cible. Pourtant, son deuxième coup fait mouche. Son adversaire, sonné, s'inclinera par la suite. Il s'agit de sa seule victoire lors d'un majeur. 

 

1) Tiger Woods, Masters, 2005
Il est tout simplement surnommé " The Shot ". Certains le considèrent même comme le plus beau coup de l'histoire. En 2005, de nouveau sur le green d'Augusta, Tiger Woods réalisa un putt exceptionnel. Le cadre, la trajectoire, le dénouement irrespirable, tous ces éléments ont fait entré ce geste dans la légende du sport. L'exploit oblige son adversaire du jour à poursuivre en playoff. Ce dernier sera vite remporté par l'Américain qui décroche alors son quatrième Masters. 

PUBLICITÉ

 

Légende image principale: Tiger Woods vient de rentrer dans l'histoire (Source : www.lasueur.com)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :