Ces sportifs marocains qui ont percé à l'étranger

Ces sportifs marocains qui ont percé à l'étranger

Nombreux sont les sportifs marocains qui choisissent l'étranger pour évoluer. Un choix qui, dans la plupart des cas, porte ses fruits.

Abdellatif Benazzi

Abdellatif Benazzi aura marqué le rugby français. Ce Marocain natif d'Oujda, a été un des rugbyman les plus talentueux et les plus convoités de France. Bien qu'il ait participé à quelques matchs avec la sélection nationale, sa carrière n'évolue réellement qu'avec l'équipe de France dans laquelle il occupe le poste de capitaine à partir de 1996. Il est également élu, durant la saison 1988-1989, meilleur marqueur d’essais du Championnat de France de rugby à XV de 2e division. Abdellatif Benazzi participe avec l'équipe de France à trois coupes du monde 1991, 1995 et 1999. Il est décoré des insignes de chevalier de la Légion d’honneur en 1999 et officier de l'ordre national de mérite en 2008.

Il annonce officiellement  la fin de sa carrière sportive en 2003.

PUBLICITÉ

Khalid El Quandili

Si Khalid El Quandili est aujourd'hui à la retraite, ses performances feront toujours écho. Cet ancien champion du monde de Full-Contact dispose d'un palmarès bien achalandé. Il a été champion de France, d’Europe et du Monde de 1986 à 1992, en portant les couleurs de la France. En 2009, il reçoit l'insigne de Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur la secrétaire d'État française chargée de la Politique de la ville. Toutefois, cela ne lui fait pas oublier son pays d'origine. Khalid El Quandili a toujours milité en faveur des jeunes issus de l'immigration, les Marocains en particulier, pour qu'ils puissent trouver leur place dans le pays d'accueil.

Amine Belafrikh

Amine Belafrikh est un jeune Slaoui de 27 ans qui exerce le Muay Thai, ou boxe thaïlandaise. Il décide de quitter le Maroc en 2012 vers les États-Unis pour vivre sa passion. Une décision qu'il n'a surement pas dû regretter puisqu'il avance aujourd'hui à grand pas dans le domaine. En plus du championnat nord-américain de Los Angeles, remporté en 2019, le palmarès d'Amine compte plusieurs titres locaux de la région de Washington DC-Virginie-Maryland. Amine a même réussi à décrocher un contrat professionnel avec la "Line Fight", la ligue de Muay Thai américaine.

PUBLICITÉ

 

 

Fouad Embelj

Originaire de Casablanca, Fouad Embelj, alias Lil Zoo est un breakdancer qui a évolué pendant plusieurs années au Maroc. Son talent lui permet de se distinguer dans de nombreuses compétitions nationales. Il parvient même à représenter le Royaume à quatre reprises au championnat du monde. Mais, faute de moyens et d'opportunités, Fouad décide de tenter le tout pour le tout et d'immigrer en Autriche en 2015. C'est sous les couleurs de ce pays qu'il est nommé en 2018 champion du monde dans la discipline. Il parvient également à devenir le premier triple vainqueur d'un qualificatif Red Bull BC One Cypher.

Sara Abissourour

Sara Abissourour a tout d'une future championne. Cette jeune volleyeuse de 21 ans, évoluant aux États-Unis, a réussi à se faire remarquer au niveau des dans compétitions universitaires. Ce qui lui valu une invitation par les cadres techniques de la Fédération Royale marocaine de volley-ball à rejoindre l'équipe nationale participant au championnat africain au Caire en 2019.

 

Légende image principale: jeuneafrique.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :