Cinq sports où les femmes n'ont plus rien à envier aux hommes

Cinq sports où les femmes n'ont plus rien à envier aux hommes

Des sports réservés aux hommes seulement ? Plus maintenant. Si ce n'était pas le cas il y a quelques années, les femmes ont aujourd'hui accès à (presque) autant de disciplines que les hommes. Voici cinq sports où les femmes n'ont plus rien à envier aux hommes.

Le bodybuilding

Le bodybuilding remonte à la fin du 19e siècle. L'athlète d'origine allemande Eugen Sandow en est l'un des instigateurs. À l'époque la discipline était dédiée aux hommes seulement. D'ailleurs, la plus prestigieuse des compétitions "Mr. Olympia", inaugurée en 1965, est une compétition 100 % masculine.

PUBLICITÉ

Bien que perçu comme une "affaire d'hommes", le bodybuilding est pratiqué par une large catégorie de femmes aussi bien au Maroc qu'à l'étranger. Toutefois, il a fallu attendre les années 80 pour que ce sport se féminise. Aujourd'hui, nous retrouvons même des compétitions dédiées exclusivement aux femmes dont "Miss Olympia", version féminine de "Mr. Olympia" apparu en 1980. Certaines ont même laissé leurs marques dans le domaine. Parmi elles, Rashel McLish, Corrina Everson, gladys portugues ou encore sharon Bruneau.  

Le golf

Cela peut paraître bizarre mais le golf a été à un certain temps interdit aux femmes. D'ailleurs, pendant plusieurs années, des personnes ont soutenu que G.O.L.F était l'acronyme de "Gentleman Only, Ladies Forbidden", comprenez réservé aux hommes interdit aux femmes. Un des exemples de cette discrimination est le parking du Golf Royal St Georges. Un panneau indiquait "ni chiens, ni femmes". Toutefois, même si le panneau a disparu aujourd'hui, les femmes n'ont toujours pas accès au club.

Il a fallu attendre la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour que les femmes puissent intégrer le domaine. Mais, c'est à partir de 1990 que des tournois et championnats exclusivement réservés à la gent féminine voient le jour. Aujourd'hui, le golf est pratiqué par une large catégorie de femmes, même s'il souffre toujours d'un manque de visibilité.

La boxe

PUBLICITÉ

La boxe a été autorisée aux femmes seulement à la fin des années 90, 1998 pour être plus précis. Mais les premiers championnats du monde amateurs ne sont inaugurés qu'en 2001. Pour les jeux olympiques, il faudra attendre 2012.

Aujourd'hui, la boxe compte plus de 30 % de licenciées, alors qu'elles n'étaient que 10 % en 2010. Plusieurs noms se sont imposés dans la discipline dont Sarah Ourahmoune, Myriam Lamare et Christina Hammer.

Football

C'est LE sport "typiquement masculin". Pourtant, les femmes ont aussi leurs part dans l'histoire. Si le football féminin est pratiqué depuis la fin du 19e siècle, il n'en reste pas moins que la discipline n'est concrètement reconnue qu'à partir de 1991, avec l'organisation officielle de la première coupe du monde. Une première compétition avait été organisée en 1970 mais celle-ci n'avait pas un caractère officiel.

Le saut à ski

Les femmes n'ont que récemment eu accès au saut à ski. Cela s'est passé en 2014 aux jeux olympiques de Sotchi alors que les hommes y avaient accès depuis 19. Avant, le sport était considéré comme dangereux pour les femmes. Il aurait des effets négatifs sur les organes génitaux féminins et entrainerait la stérilité.

 

Légende image principale: Source : iStock

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :