Dossier "le Maroc et les JO" : première médaille d'or féminine

Dossier "le Maroc et les JO" : première médaille d'or féminine

Plus que quelques jours avant la journée internationale de la femme. À cette occasion, le dossier "le Maroc et les JO" se féminise. Pour cette semaine, place à la première médaille d'or féminine du pays.

Nous sommes le 8 août 1984. Au stade olympique de Los Angeles, les spectateurs sont plus motivés que jamais. C'est la première fois qu'une épreuve de 400 m haies féminin figure dans le programme des Jeux Olympiques. Pour cette première, le Maroc est présent en la personne de Nawel Moutawakil, une jeune athlète de 22 ans jusque-là méconnue, mais qui entrera dans l'histoire après cette course.

Alors que tout le monde considérait l'Américaine Judi Brown comme favorite, l'incroyable arriva. Nawel Moutawakil crée la surprise en s'adjugeant la première place du 400 m haies. C'est un événement historique. L'athlète marocaine devient la première femme arabe, africaine et musulmane à remporter une médaille d'or olympique. Elle améliore en même temps le record d'Afrique en 54 s 61. C'est également la première athlète marocaine à remporter une médaille d'or pour le pays. Elle sera suivie, la même année, par Said Aouita qui s'est imposé au 5000 m haies.

Dès lors, c'est un nouveau parcours pour Moutawakil. La jeune femme discrète que peu de personnes connaissait, devient du jour au lendemain une icône. Un titre qui l'encourage pour d'autres consécrations (deux titres continentaux sur 400 m haies en 1984 et 1985), mais également pour une carrière dans le milieu sportif. Après avoir été membre du comité exécutif de la Fédération internationale d'athlétisme amateur et occupé le poste de ministre de la Jeunesse et des sports, Moutawakil est devenue membre du bureau exécutif et vice-présidente du Comité international olympique (CIO).

PUBLICITÉ

Si cette victoire a été un tournant pour Nawel Moutawakil, ça l'a aussi encouragée à défendre la cause féminine. Militante engagée depuis plusieurs années, l'ancienne athlète essaie de promouvoir la pratique du sport féminin, en l'occurrence dans le monde arabe. Dans une interview donnée au site humanité, elle avait déclaré : "j'ai réalisé, en remportant l'or olympique en 1984, que des milliers de femmes n'avaient peut-être pas la chance d'accéder aux jeux Olympiques, de participer à ce bonheur dans l'effort que représentent les JO, ce moment apolitique de rencontre entre les peuples. Alors, en arrêtant ma carrière à l'âge de vingt-quatre ans, j'ai voulu militer pour que des femmes dans mon pays ou au Moyen-Orient puissent accéder au même rêve que moi." 

Le 8 août 1984 aura marqué aussi bien le Maroc, qui ressort avec sa première médaille d'or olympique, que Nawel Moutawakil. Par sa victoire, la Marocaine marque l'histoire de l'athlétisme, mais prouve aussi que le sport féminin a sa place tout autant que n'importe quelle autre discipline masculine.  

Légende image principale: m.le360.ma

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :