Equitation au Maroc : Sport de riches ?

Equitation au Maroc : Sport de riches ?

L’équitation, au Maroc comme ailleurs, a toujours été réputé pour être un sport de riches inaccessible qu’à la classe sociale supérieure, tout comme le golf, le polo, j’en passe et des meilleurs…

Est-ce vraiment un sport si nécessiteux que seules les personnes riches peuvent s’offrir le plaisir d’en profiter ?  Qu’est ce qui fait de l’équitation une activité aussi sacrée, économiquement parlant, écartant une bonne partie de la société ?

L'équitation est le sport, l'art et la technique qui consistent à monter ainsi qu'à diriger un cheval. Le cavalier n’est pas forcément le propriétaire du cheval, ceci dit les frais pour pratiquer cette activité sont un peu élevés en raison de la cherté des chevaux, de leur élevage et de leur dressage, en comparaison avec d’autres sports.

Plus de 30 clubs équestres couvrent plusieurs régions dans tout le royaume, entre clubs privés et clubs publics, à savoir des clubs royaux équestres dans plusieurs villes marocaines.

PUBLICITÉ

Asmae Ourika, une jeune issue d'une catégorie sociale moyenne, pratiquante du sport pendant plus de 5 ans, a eu la chance de pratiquer l’équitation à prix symbolique vu que son père était un employé au club royal équestre de Rabat et appartenait à la famille des militaires. « Au début, on ne payait strictement rien, on s’inscrit et on commence les cours gratuitement pendant toute l’année. Après on devait payer les frais d’assurance qui étaient de 100 dhs / l’année. D’ailleurs je n’étais pas la seule, beaucoup de membres de familles des militaires en bénéficiaient.» Déclare Asmae. Hormis les avantages que présente ce club royal au profit des gens comme Asmae, il existe bien d’autres clubs qui présentent des tarifs à bas prix.

Dans la plupart des clubs, l’adhésion annuelle varie entre 1500 dhs et 2000 dhs en y intégrant les frais d'assurance qui sont d'environ de 200 dhs. Pour pratiquer ensuite les activités équestres, il faudra rajouter selon la fréquence voulue, à savoir une somme de 350 dhs pour une fois par semaine, 550 dhs pour deux fois par semaine, etc…

Pour se faire aussi une idée du budget des principaux équipements nécessaires à la pratique de ce sport, une estimation moyenne de l’ensemble du budget destiné aux frais d’équipements d’équitation tourne autour de 1600 dhs selon les magasins. Le cavalier met à sa propre disposition des équipements tels qu' une bombe ou casque d'équitation ; une paire de bottes ou des boots avec des mini-chaps ; un pantalon d'équitation ; une cravache et des gants qui ne sont pas indispensables au début. Il faudra bien évidemment rajouter l'équipement du cheval et le matériel de pansage mais heureusement : ils sont fournis par le club ! Sachant que chaque cheval possède ses propres accessoires. 

Mais qui pratique l'équitation ?

L’équitation est un sport qui procure du plaisir aux gens qui le pratiquent, les pratiquants sont généralement des passionnés par les animaux, et spécialement par les chevaux. « Le jour où il fallait que j’arrête l’équitation pour me concentrer sur mes études, j’ai connu une grande peine pour la première fois de ma vie. Comment est-ce possible de ne plus avoir ce contact avec le cheval ? Je ne pouvais même pas l’imaginer.»  Nous a confié Asmae.

L’équitation est donc un sport coûteux, qui ne cesse d’exiger des frais à chaque occasion. Et comme Asmae a préféré de clôturer : « La vérité, la pratique de ce sport impose des charges importantes, mais je dirais que l’amour des chevaux, de l’équitation et des sauts d’obstacles paient la grande partie des frais. »

PUBLICITÉ

Êtes-vous d'accord avec elle ?

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :