Et si on parlait d'orthorexie ?

Et si on parlait d'orthorexie ?

Surveiller ce que l’on mange est bénéfique pour votre santé, mais cela peut virer vers l’obsession… Zoom sur l’orthorexie.

Le terme orthorexie vient du grec « ortho » qui veut dire « correct », et « orexie » signifiant « appétit ». C’est un comportement alimentaire déviant apparu pour la première fois en 1997, mais qui n’est toujours pas considéré comme un trouble du comportement alimentaire (TCA).

L'orthorexie est l’obsession de manger sain. Alors qu’une personne anorexique ou boulimique se focalisera sur la quantité d’aliments consommés, une personne orthorexique se concentrera plutôt sur la qualité de ce qu’elle mange. Elle se confrontera donc à un régime alimentaire extrêmement strict et contraignant composé d’aliments qu’elle jugera sains et bons pour la santé sans aucune raison médicale. Elle considérera également dangereux les aliments connus comme étant bénéfiques dans le but de préserver sa propre santé. Les personnes souffrant de ce trouble sont même angoissées de manger de la nourriture qu’elles n’ont pas elles-mêmes préparé.

Ce trouble est principalement associé à l'obsession alimentaire. De plus, la personne orthorexique a un besoin permanent de contrôler son alimentation, ce qui peut donner naissance à de la dépression ou à de l’anxiété.

PUBLICITÉ

Pourquoi peut-on devenir orthorexique ?

  • Vouloir être en bonne santé
  • Vouloir vivre dans un corps sain
  • Vouloir perdre du poids même si ce n’est pas nécessaire
  • Atteindre les standards sociaux de beauté

Et les symptômes ?

Une personne orthorexique effectue régulièrement les actions suivantes :

  • Classer radicalement les aliments par catégories "sain" ou "malsain"
  • Suivre des règles alimentaires contraignantes 
  • Considérer la nourriture comme un médicament
  • Décrypter les étiquettes alimentaires en regardant tout particulièrement les additifs, les conservateurs et les colorants
  • Autopunition en cas d’écart alimentaire

Qu’est-ce qu’il en résulte ?

Dans les cas extrêmes, l’orthorexie pourrait causer une malnutrition sévère, voire le décès de la personne concernée. On voit l'apparition de carences (vitamines, minéraux, et autres nutriments) dues à un régime alimentaire trop strict. Ces dernières affectent les muscles (dont le cœur), les os, le fonctionnement hormonal et également le cerveau.

Il est à noter que vous pouvez surveiller votre alimentation sans pour autant être orthorexique : c’est l’obsession qui fait la différence. Il ne faut pas que le souci de surveiller votre alimentation envahisse le quotidien et devienne votre unique préoccupation.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :