Et s'ils avaient joué ensemble ...

Et s'ils avaient joué ensemble ...

Aujourd'hui, intéressons-nous à deux joueurs importants dans l'histoire du football franco-marocain : Just Fontaine et Abderrahman Mahjoub. L'un est recordman du nombre de buts inscrit lors d'une Coupe du Monde. L'autre, le Prince du Parc, est l'un des joueurs les plus élégant des années 1950-1960.

Leur association pendant la Coupe du Monde 1958 aurait peut-être permis à la France de rivaliser avec le monstre brésilien. À l'inverse, des apparitions communes sous le maillot marocain auraient donné au pays nouvellement indépendant une véritable impulsion sur la scène sportive internationale. L'Histoire et la décolonisation en ont décidé autrement. 


Pourtant, les deux joueurs sont nés au Maroc. Just Fontaine à Marrakech et Abderrahman Mahjoub à Casablanca. Les deux font leurs gammes à l'US marocaine de Casablanca et sont donc des purs produits de la formation locale. Puis les deux joueurs débarquent en France. Le football va alors constater la qualité de ce binôme. En effet, Just Fontaine et Abderrahman Mahjoub se retrouvent finalement à Nice durant la saison 1953-1954. Leur entente mène les Aiglons au sacre en Coupe de France en remportant la finale face au Marseille du tout aussi talentueux Larbi Ben Barek. Une vraie performance. De bons augures pour l'Équipe de France semble-t-il. En effet, les deux sont régulièrement appelés en sélection. 


Cependant, la date de 1954 vient perturber ce chemin tout tracé. En effet, le Maroc devient alors indépendant et les deux protagonistes choisissent des voies différentes. Fontaine reste avec le maillot Bleu tandis que Le Prince du Parc intègre l'équipe du Maroc. Une séparation regrettable au vu de la suite. Just Fontaine participe à la Coupe du Monde 1958 et mène la France sur la troisième marche du podium grâce à ses 13 buts en une seule édition, record inégalé encore aujourd'hui. De son coté, le milieu de terrain marocain guide la sélection nationale lors de ses premières échéances. Il écrit notamment une des premières pages de son histoire. C'était face à l'Espagne lors d'une rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 1962. En effet, malgré l'élimination, beaucoup d'observateurs ont admiré le style de jeu de la jeune formation. 

PUBLICITÉ


Les deux joueurs ont donc chacun à leur façon écrit leur légende de leur côté. Cela laisse au football, au sport français et marocain d'autant plus de regrets.  

Légende image principale: Nice en 1953/1954 avec Just Fontaine et Abderrahman Mahjoub (Source: www.pari-et-gagne.com )

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :