Florence Griffith Joyner: la femme la plus rapide du monde

Florence Griffith Joyner: la femme la plus rapide du monde

Une si belle étoile, partie aussi vite qu'elle est arrivée

Florence Griffith Joyner a commencé à courir à l'âge de sept ans. Elle avait comme technique de poursuivre des lièvres pour augmenter sa vitesse. En 1980, elle intégra l'Université de Californie pour s'entraîner avec le coach Bob Kersee.

Aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, elle remporte une médaille d'argent dans la course de 200 mètres. Elle est rapidement devenue célèbre dans les médias. Cependant, elle était déçue de sa performance et s'est mise en semi-retraite. Trois ans plus tard, elle reprend à nouveau la course en adoptant un programme intensif de musculation et en modifiant ses techniques d’entrainement.

Ces changements étaient bels et bien efficaces et ont produit des résultats spectaculaires : aux essais olympiques de 1988, Griffith Joyner a établi le record du monde au 100 mètres (10,49 secondes) en dépassant l’ancien record de 0,27 seconde et en améliorant son propre record de plus d'une demi-seconde. Plus tard cette année-là, aux Jeux olympiques de Séoul, elle remporte trois médailles d'or : 100 mètres, 200 mètres et relais 4 × 100 mètres ainsi qu’une médaille d'argent (relais 4 × 400 mètres).

PUBLICITÉ

En 1988, la surnommée Flo-Jo a reçu le prix Sullivan en tant que meilleure athlète amateur des États-Unis.

Ses fantastiques performances sur 100 et 200 mètres, toujours inaccessibles de nos jours, ainsi que sa mort prématurée -à l’âge de 38 ans suite à une crise d’épilepsie- ont alimenté un grand nombre de polémiques concernant l’utilisation de stéroïdes. Cependant, les tests de dépistage n'ont révélé aucune substance interdite.

Après sa retraite en 1989, Griffith Joyner a créé une fondation pour les enfants défavorisés et, de 1993 à 1995, a été coprésidente du « President’s Council on Physical Fitness ». Elle a tenté de se relancer dans la course en 1996 mais a fini par lâcher suite à une blessure à la jambe. Griffith a été intronisée au Temple de la Renommée de l'Athlétisme en 1995.

Florence Griffith Joyner a su apporter du style à l'athlétisme avec ses combinaisons accrocheuses, ses ongles de 15 centimètres ainsi que sa vitesse incroyable. On se demande si on arrivera un jour à améliorer ses records…

 

Légende image principale: Source : https://www.bbc.com/sport/athletics/17587186

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :