La longue histoire de la marche athlétique

La longue histoire de la marche athlétique

Si la marche est la pratique par excellence de toute personne marocaine qui se met à la pratique d'une activité sportive. La marche athlétique qui en est l'essence est une discipline très ancienne souvent méconnue du grand public. Petit tour d'horizon.

La marche athlétique est une course à pied de longue distance dans laquelle les athlètes doivent marcher et ne surtout pas courir, c'est-à-dire qu'un pied au moins doit être en contact permanent avec le sol : la forme et la technique sont très importantes dans ce sport.

Apparue au 12ème siècle, cette discipline est née chez les militaires qui alternaient course et marche lors de leurs déplacements à pied.

Au 19ème siècle, la marche était tout aussi populaire que les courses de chevaux. Ces deux disciplines avaient une chose en commun : les paris. Les courses typiques de cette époque consistaient à parcourir 100 miles en moins de 24 heures.

PUBLICITÉ

Il n'a pas fallu longtemps pour que la marche athlétique fasse partie des Jeux Olympiques. En 1908, les hommes ont commencé à marcher aux J.O. Cependant, les règles de ce sport étaient très ambiguës, ce qui l’a fait disparaitre de la compétition. Ce sport est réapparu en en 1952.

Quant aux femmes, elles ont dû attendre 84 ans depuis la première participation des hommes pour pratiquer ce sport au J.O.

Les marcheurs les plus mémorables de l'histoire sont Ken Matthews, qui a remporté l'épreuve de 20 kilomètres aux Jeux Olympiques de 1960, et Don Thompson qui a remporté la course olympique de 50 kilomètres en 1964.

De nos jours, les règles sont bien claires et contrôlées. Chaque course est surveillée par 9 ou 10 juges qui déterminent si un marcheur doit être disqualifié ou non. Ces juges jugent la course à l'œil nu : le jugement vidéo n'étant pas accepté. Ils brandissent des pancartes annonçant « perte de contact » et « genou plié ». Ils sont également en position d’envoyer des cartes d'avertissement que le juge principal reçoit. Lorsqu'un marcheur reçoit trois cartes d'avertissement de trois juges différents, il est disqualifié.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :