La pêche, un sport ou pas ? Nous avons trouvé la réponse !

La pêche, un sport ou pas ? Nous avons trouvé la réponse !

Quand je vous dis pêche, vous pensez à quoi ? Laissez-moi deviner. Pour vous, c'est retraite, loisir, calme et tout ce qui peut référer à la paresse, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas les seuls.

Nous avons souvent tendance à associer la pêche à la paresse : rester assis à longueur de journée en attendant qu'un poisson morde à l'hameçon. Oui, mais la pêche n'est-elle pas un sport ? C'est LA question que tout le monde se pose. Mais avant d'y répondre, je pense qu'il faudrait tout d'abord comprendre ce que le mot "sport" signifie. Par définition, "un sport est un ensemble d'exercices, le plus souvent physiques, encadrés par des règles, se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions". La pêche regroupe aussi une panoplie d'exercices. Elle est régie par des règles relatives au matériel de pêche, à l’environnement et aux techniques utilisées pour attraper les poissons, elle se pratique individuellement ou collectivement et peut, dans beaucoup de cas faire objet de compétitions. La pêche nécessite également un savoir-faire, des techniques particulières en plus d'un effort physique. Jusque-là on est bon. Toujours pas convaincus ? On va creuser un petit peu plus alors.

En général, un sport est défini par l'effort physique que fournissent les personnes le pratiquant. Or, il faut savoir que pour être un bon pêcheur, une bonne condition physique est indispensable. Le pêcheur ne reste pas assis au bord d'un lac à se rouler les pouces en attendant qu'un poisson vienne à lui. Pour atteindre son objectif, il faut faire des efforts. L'effort commence avant même l'activité. Le pêcheur doit transporter son matériel de pêche au bord de l’eau. Ensuite, il doit faire un tour du plan d’eau à plusieurs reprises pour faire du repérage et déterminer les meilleures zones de pêche. Sans oublier le long combat avec le poisson qui mord à l'hameçon. Une séance de bras en pleine nature.

L'intensité de l'effort physique peut varier en fonction du type de pêche également. Par exemple, la pêche au lancer sollicite énormément les articulations et les abdominaux quand il s'agit de remonter le poisson. Pour faire de la pêche à la mouche, il faut compter entre une à deux heures de randonnée pour accéder aux zones propices, en l'occurrence un torrent de montagne. La pêche au gros, quant à elle, demandera des capacités d'endurance et de précision assez soutenues. Tout ça nous fait une belle petite quantité d'efforts physiques quand même.

PUBLICITÉ

Maintenant, je pense que c'est clair. La pêche est bel et bien un sport. Toutefois, il faut différencier entre la pêche "classique" pratiquée par un citoyen lambda et la pêche sportive qui est régie par des fédérations et donne lieu à des compétitions et par conséquent nécessite une condition physique plus définie. 

 

 

Légende image principale: http://ville.montreal.qc.ca/

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :