La voile sur glace, un sport très givré

La voile sur glace, un sport très givré

Naviguer sur de la glace ? Oui, cela est bel et bien possible. Bienvenue dans le monde givré de la voile sur glace.

La voile sur glace est un sport qui a vu le jour au 17ème siècle aux Pays-Bas. Même si à l'époque il n'était pas perçu comme un sport, des patins étaient déjà installés sous les bateaux à voile pour qu’ils puissent se déplacer sur les canaux gelés. Et petit à petit cette pratique commence à se généraliser jusqu'à en devenir un sport à part entière.

Comme son nom l'indique, la voile sur glace est un sport hivernal, praticable en particulier dans les pays du nord. Il consiste à faire de la voile... sur de la glace. C'est le même principe, la seule différence étant le voilier. Ce dernier, appelé également char à glace, a une construction particulière puisqu'il dispose de trois patins, deux fixés à la coque et un à l’avant, lui permettant de dévaler les terres glaciaires. Toutefois, ces chars à glace ne sont pas toujours disponibles sur le marché. La plupart des pratiquants fabriquent leurs chars eux-mêmes, soit avec du bois ou en fibre de verre. Il existe environ une douzaine de types de chars à glace, le plus connu étant la classe DN. Inventée en 1937, DN fait référence au journal Detroit News qui à l'époque avait lancé un concours pour la construction du meilleur char à glace. Ce voilier de compétition conçue pour une seule personne fait  4 mètres de longueur, 2,5 mètres de largeur et un mat de 5 mètres de hauteur. Il coûte environ 7500 euros. Cela peut paraître assez onéreux certes, mais il faut savoir que le DN est un des voiliers les plus petits, légers, et par conséquent les moins coûteux.

La voile sur glace est l'un des sports de voile les plus rapides. Il nécessite des manœuvres qui doivent se faire beaucoup plus rapidement que sur une voile classique. Le vent permet d'atteindre jusqu’à cinq fois sa vitesse avec des pointes à plus de 100 km/h.

PUBLICITÉ

Qui dit vitesse dit danger également. Plus la vitesse augmente, plus le risque de choc est brutal. C'est pour cette raison que les pratiquants doivent être bien protégés. Cagoules et casques sont nécessaires. Ils doivent également se munir de gilets de sauvetage, au cas où la glace se briserait. Il s'agit du deuxième risque, et non des moindres, de ce sport.

Toutefois, ce sport reste à très forte popularité, surtout en Pologne. Chaque année, l'association International Detroit News Ice Yacht Racing (IDNIYRA) organise les championnats du monde et d’Amérique du Nord. Le principe de la course étant de dévaler trois fois un parcours d'environ 2,4 km. Plusieurs noms ont particulièrement marqué ce sport extrême, notamment le Polonais Karol Jabłoński, sept fois Champion du monde, ou l'Américain Ron Sherry, qui a remporté un total de 14 médailles, dont cinq en or, à ces mêmes championnats.

Légende image principale: Source : mennenfrance.fr

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :