Le Contact Improvisation : une discipline qui commence à prendre de l’ampleur à Rabat.

Le Contact Improvisation : une discipline qui commence à prendre de l’ampleur à Rabat.

Depuis 2016, Rabat, la ville des lumières, s’est appropriée une autre lumière avec ses ateliers de Contact Improvisation.

Né aux Etats-Unis pendant les années 70 et initiée par un groupe de danseurs contemporains inspirés par d’autres disciplines dont l’Aïkido, la Capoeira, et le Yoga. Le Contact Improvisation ou "le Contact Impro" est une discipline basée sur la conscience corporelle, la conscience du poids et celle de la gravité. Elle se concentre sur plusieurs formes de contacts à savoir le contact avec le sol ou le contact avec l’autre. Cette discipline amène son pratiquant à effectuer un "voyage spirituel" dans le cadre d’une danse improvisée. Elle est pratiquée principalement par des troupes de danse contemporaines.

Le "Contact Impro" est l’écoute du moment présent, l’art de savoir vivre et une réponse à la philosophie de chaque pratiquant.  Il est important dans cette discipline de savoir improviser des danses avec ce que l’on possède, chose qui inculque les principes de l’optimisme et de l’acceptation de soi. C’est un sport avec conscience pour se faire du bien aussi physiquement que spirituellement.

« On commence souvent avec les yeux fermés pour sentir notre poids, la position de notre colonne vertébrale, la liaison de nos bras avec cette colonne vertébrale , pour une meilleure connaissance de notre anatomie. Car plus notre anatomie est connue, plus nous avons un mouvement fluide, et donc nous arriverons facilement à manipuler la structure osseuse», déclare Nezha Rhondali, fondatrice de l’association Irtijal et créatrice du Contact Impro sur Rabat.

PUBLICITÉ

Nezha Rhondali, connue sous le nom de Lisa Dali, ex- avocate d’origine marocaine et de nationalité française,  a été sublimée par la découverte de la discipline « Contact Improvisation » en 2011. Elle a, suite à cette découverte, tout laissé tomber pour se donner à fond dans cette activité durant cette même année.

Rentrée définitivement au Maroc en 2013 à Casablanca, Lisa a décidé d'enseigner cette discipline particulière. Elle commença donc par l'enseigner dans des ateliers organisés dans des écoles de danse, aux anciens abattoirs, dans des festivals, ou encore dans des résidences artistiques. Son ambition était de cibler un maximum de gens en ouvrant les cours à un public assez large. 

Certains participants viennent par exemple pour des raisons thérapeutiques, pour avoir de plus en plus confiance en leurs corps. Cette pratique leur permet ainsi de se libérer du regard de l’autre. D'autres, artistes, danseurs ou acrobates, y participent pour approfondir leurs techniques de relâchement afin d'éviter de se faire mal lorsqu'ils réalisent des mouvements nécessitant une certaine force.

Les cours étaient organisés au départ dans la ville de Rabat, puis avec l’ouverture de Hiba Lab en 2016, des cours hebdomadaires ont vu le jour en partenariat avec l’association Irtijal. Pour sensibiliser le plus de personnes possible, des journées portes ouvertes, des cours d’essai ou encore des cours gratuits dans le but de faire connaitre la discipline ont été mis en place.

How much ?

Un cours de 2 heures est à 70 dhs avec un tarif étudiant à 50 dhs. Les quelques passionnés n’ayant pas les moyens de payer ces cours bénéficient de cours gratuits sous la condition de faire la promotion de ces ateliers.

PUBLICITÉ

Au fil des années et des ateliers, de plus en plus de participants viennent assister aux cours de Lisa. Le Contact Impro est devenu aujourd'hui une discipline qui prend de plus en plus d’ampleur. Les feedbacks des participants ne reflètent que de la positivité et la réussite de cette initiative. 

Outdooors ne peut que vous le recommander pour changer votre routine. Donc allez-y ! Tentez le contact improvisation.

 

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :