Le patinage artistique au Maroc ne tient pas encore son équilibre

Le patinage artistique au Maroc ne tient pas encore son équilibre

Le patinage artistique ou l’art de danser sur la glace est un sport olympique dans lequel le patineur ou la patineuse effectue des figures artistiques, en utilisant seulement des patins à lame.

Ce sport, surtout populaire en Amérique du Nord, en Europe ou encore en Asie, titube encore au Maroc et peine à se développer.

Pourtant, et depuis quelques temps, la Fédération Royale Marocaine du Ski et des Sports de Montagne (FRMSSM) et l’Association des Sports de Glace au Maroc (ASGM), devenue depuis juillet 2015 un membre permanent de l’Union internationale du patinage (ISU), font de leur mieux pour développer cette discipline, à travers l’organisation de compétitions : En mars 2016 a été organisé le premier championnat du Maroc (open) de patinage artistique et de danse sur glace au Mega Mall de Rabat.

Pour faire élever le niveau de nos représentants dans ce sport, la Fédération compte également sur la participation de ceux-ci au niveau international, car c’est en défiant d'autres nations que le niveau des marocains pourra s'améliorer et se hisser. La Fédération tente ainsi, tant bien que mal, de couvrir toutes les charges des athlètes et entraineurs qui y participent.

PUBLICITÉ

La participation marocaine au niveau international s'est renouvelée en 2015 avec Karen Ghebarri, aux épreuves de Logrono en août et Milan en septembre de la même année.

Ce sport peu médiatisé a surtout fait parler de lui grâce à ces deux jeunes sœurs passionnées de patinage : Karen et Kétlyne Ghebbari. Karen est une jeune franco-marocaine de 18 ans et championne de France minime en 2012, championne de la ligue Rhône-Alpes en 2014 et en 2015, elle a remporté le titre de championne du Maroc. Elle partage sa passion pour le patinage avec sa sœur ainée, Kétlyne Ghebbari. Celle-ci a remporté la première place du Championnat de ligue en 2010, la première place de Rooster Cup en 2011 tout comme elle a gagné le titre de vice-championne de France poussine en 2016.

Les deux sœurs partagent aussi un même rêve : Hisser le drapeau marocain dans des compétitions internationales dans une discipline aussi bien sportive qu’artistique, malgré que cette pratique ne capte pas encore tout l’intérêt du public marocain. 

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :