Le Quidditch : Sport sorti tout droit d’un film de fantaisie

Le Quidditch : Sport sorti tout droit d’un film de fantaisie

Si vous avez lu les livres d’Harry Potter ou au moins vu les films, vous savez sûrement que le Quidditch est un jeu d’équipe joué par les sorciers… En volant sur des balais ! Fantaisie ou réalité ? Outdooors vous livre tout ce que vous devez savoir sur ce sport.

 

Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, voici un aperçu :

 

PUBLICITÉ

Mauvaise nouvelle : dans la version réelle de ce sport, vous ne volez pas sur un balai. Mais le sport demeure tout de même intrigant. Il s’agit d’une combinaison de basket-ball, de rugby et de hockey.

C’est en 2005 que les étudiants du Middlebury College aux Etats-Unis ont inventé la version réelle du Quidditch, dite « moldue », c’est-à-dire réservée aux non-sorciers : c’est un sport tiré de la fantaisie, il est donc indispensable de l’expliquer avec des termes adéquats.

Qu’est-ce que ce sport a de particulier ? Vous ne volez certes pas sur un balai, mais vous en utilisez tout de même un, serré entre vos jambes. Sert-il à quelque chose ? Non, pas vraiment : c’est juste pour rester fidèle au concept d’origine.

Les règles de ce sport, bien que complexes, sont bien définies : trois balles sont en jeu et 7 joueurs par équipe. Celui qui attrape le « Vif d’or » gagne 30 points et met fin à la partie. Le match débute lorsque l’arbitre annonce : « brooms up » qui veut littéralement dire « balais debouts ». Ce Vif d’or n’entre en jeu que 18 minutes après le début du match. Vous vous demandez sûrement, que font donc les joueurs pendant ce temps-là ? Ils essaient tout simplement de faire rentrer le « souafle », représenté sous forme de ballon de volley dans l’un des trois anneaux positionnés à chaque côté du terrain à différentes hauteurs (0,91 m; 1,37 m et 1,83 m). Cela parait bien facile, mais attention aux « cognards » des équipes adverses, utilisés pour assommer les joueurs temporairement et les empêcher d’atteindre les anneaux.

Quant aux joueurs, ils sont divisés en 4 types : deux batteurs, 3 poursuiveurs, un gardien et un attrapeur. Ils effectuent exactement la tâche que leur nom indique : les batteurs assomment les adversaires avec les « cognards », les poursuiveurs essayent d’attraper le « souafle » et marquer, le gardien bloque les buts et l’attrapeur essaye de s’emparer du « Vif d’or ». Ce dernier, contrairement au film, ne vole pas dans les airs : il s’agit d’une balle de tennis dans une chaussette attachée à la ceinture d’un joueur vêtu en jaune.

L’une des particularités de ce sport est que les joueurs peuvent changer de statut à tout moment : il suffit d’échanger de bandeau, chaque rôle étant représenté par une couleur particulière : vert pour le gardien, blanc pour poursuiveur, noir pour batteur et doré pour attrapeur.

PUBLICITÉ

Le Quidditch réunit désormais près de 300 équipes à travers le monde dans une Coupe du monde, prix également disputé sur le plan continental avec une coupe d’Europe. Il ne s’agit officiellement plus de fantaisie, mais de la réalité. Alors, brooms up !

Voici à quoi ressemble un match de Quidditch réel : 

 

 

Légende image principale: Match de Quidditch (source : http://www.bbc.co.uk/newsbeat/article/37980551/a-quidditch-premier-league-launches-in-the-uk-with-eight-teams)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :