Le yoga, parfaite harmonie entre le corps, le coeur et l'esprit

Le yoga, parfaite harmonie entre le corps, le coeur et l'esprit

De nos jours, le yoga tend à gagner un public large, même s’il est très souvent associé à la gent féminine. Mais quelle est l’origine de cette pratique sportive ? Outdooors vous en dit plus.

 

Tout d’abord, il faut savoir que le mot « yoga » vient du terme « jug » qui signifie « joindre, mettre ensemble ». Dans ce contexte, il s’agit de relier le corps, le cœur et l’esprit, c’est-à-dire être en parfait accord avec son intériorité. Le yoga est donc une activité qui a été créée pour aider les hommes à surpasser les moments durs de la vie en leur procurant joie et sérénité.

Et les origines ?

Le yoga a connu ses débuts en Inde, vers l’époque de Patanjali, 200 ans J-C. Les premiers fondateurs ont élaboré des écrits en sanskrit rassemblés sous forme de petites règles morales inspirantes appelées aphorismes : il s’agit des yoga sutras. Ces derniers contiennent toutes des directives relatives au yoga. Leur objectif principal est la purification du mental. Les yoga sutras comprennent 4 chapitres : la concentration, la pratique spirituelle, les techniques de yoga et l’état dit de « libération ».

PUBLICITÉ
Yoga sutras de Patanjali

Cependant, il ne s’agit pas de l’unique source. D’autres inspirations ont également contribué à la confection de cette pratique spirituelle. On évoque donc certains textes sacrés ou philosophiques tels que les Upanishads, le Védanta, le Samkya et autres.

Le yoga se base sur un nombre de principes indispensables et indissociables, à savoir : le choix de l’exercice, c’est-à-dire qu’il ne faut pas maltraiter son corps en choisissant un exercice difficile ou contre-indiqué à notre santé. Par la suite vient la bonne respiration : il faut rythmer ses mouvements avec une respiration correcte, ce qui amène à une relaxation correcte réalisable en chassant toute idée vagabonde. Un autre principe essentiel est l’alimentation saine qui permet d’avoir une bonne santé du corps. Finalement, il faut méditer : c’est lié à la fois au mental et à la spiritualité.  

La traduction des yoga sutras en plusieurs langues a permis l’occidentalisation du yoga, et l’a rendu par conséquent accessible à tous.

De nos jours, le yoga est très répandu et pratiqué par tous. Cependant, on ne peut parler dans ce cas-là d’un « vrai » yoga comme il a été conceptualisé lors de ses débuts : les enseignants ne proposent qu’une hygiène psycho-corporelle adaptée à la vie actuelle, ce qui n’a rien à voir avec l’objectif ultime du yoga, étant la spiritualité. Mais il s’agit de la voie qu’il a prise lors de son évolution, qui n’est pas défavorable non plus.

Le yoga est donc une activité qui permet non seulement d’être en unisson avec soi-même, mais également avec les autres, son environnement ainsi que l’univers tout entier. Il n’est pas nécessaire, aujourd'hui, d’avoir « la foi » pour pratiquer le yoga : c’est également un moyen efficace pour éliminer le stress. On pourrait donc le considérer comme « une médecine douce » par sa capacité à améliorer la santé morale et physique.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :